Elle clôt le pèlerinage de La Mecque : à quoi correspond la "lapidation de Satan" ?

Elle clôt le pèlerinage de La Mecque :  à quoi correspond la "lapidation de Satan" ?
International

RELIGION - Les pèlerins musulmans ont poursuivi ce mercredi à Mina le rituel de la "lapidation de Satan". L'étape la plus importante du hajj, qui clôt le grand pèlerinage de La Mecque.

Venus des quatre coins du monde, deux millions de musulmans se sont retrouvés comme chaque année pendant plusieurs jours à la Mecque. Un pèlerinage  sous haute tension, un an après la bousculade qui avait causé la mort de 2.300 fidèles. Pour éviter à nouveau ce scenario, près de 100.000 hommes étaient mobilisés cette année pour sécuriser les lieux. 

En particulier durant la lapidation de Satan, véritable temps fort du hajj, qui se termine ce mercredi.

  • 1Jour 1

    A son arrivée à La Mecque, le pèlerin fait sept fois le tour de la Kaaba, autour de laquelle a été construite la Grande mosquée, et en direction de laquelle les musulmans prient cinq fois par jour. S'il le peut, il touche et embrasse la pierre noire incrustée dans l'un des coins de la Kaaba. Le fidèle doit ensuite faire à sept reprises le chemin entre Safa et Marwa, distants de 400 mètres et proches de la Grande mosquée, sur les pas de Hajar, épouse du prophète Abraham. Selon la tradition, elle avait couru entre ces deux lieux pour chercher de l'eau à son fils, le prophète Ismaïl, jusqu'à ce que la source de Zamzam jaillisse à ses pieds.
  • 2Jour 2

    Le fidèle se rend dans la vallée de Mina, à 5km à l'est de la Grande mosquée, pour y passer la nuit avant l'un des moments forts du hajj : le stationnement sur le Mont d'Arafat. La journée consacrée à la prière et aux invocations.
  • 3Jour 3, 4 et 5

    Après la prière du matin, les pèlerins reviennent vers Mîna. Ils parcourent les 300 m qui les séparent du lieu où Abraham emmena son fils Ismaël pour le sacrifier. Sur le parcours, ils rencontrent trois piliers qui symbolisent les trois points où le diable (Iblîs) tenta de le détourner. Pendant trois jours, les pèlerins lapident les 3 stèles de Mina, d'abord la plus petite, puis la médiane et enfin la plus grande, celle de Aqaba. Sur chacune, ils jettent 7 cailloux en disant : Allah Akbar ("Allah est le plus Grand"). La lapidation de Satan est un exercice à haut risque en raison de la forte densité de pèlerins convergeant vers le même lieu. Après plusieurs bousculades mortelles, les autorités ont décidé d'aménager le site. Les fidèles y accèdent désormais par un pont sur plusieurs niveaux et la police veille à maintenir la fluidité de la circulation. Le pèlerinage se termine par de nouvelles circonvolutions autour de la Kaaba.

Vidéo - Un an après la mort de centaines de  fidèles, le hajj 2016 s'est déroulé sans incidents

En vidéo

Un an après la tragédie, le pèlerinage de la Mecque s'est déroulé sans incident

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter

    Alertes

    Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent