Abdication de la reine Elisabeth II : la rumeur qui affole les bookmakers

Abdication de la reine Elisabeth II : la rumeur qui affole les bookmakers
International

ANGLETERRE - Un site de paris en ligne s'est alarmé mercredi d'une étrange activité autour de l'abdication de la reine. Faux, a répliqué Buckingham.

Le règne d’Elisabeth II sent-il le sapin ? Comme de coutume, la reine d’Angleterre, sur le trône depuis 1952, doit accorder une interview aux médias la semaine prochaine, le jour de Noël. Sauf que celui-ci pourrait être son dernier à la tête du pays, selon les bookmakers anglais.

Cette semaine, ceux-ci ont en effet multiplié les paris en ligne sur une future abdication de la reine. Rien de surprenant outre Manche, où le sujet de la succession de la reine, âgée de 88 ans, revient souvent sur la table. Sauf que cette fois-ci, l’entreprise Coral, puissante société de paris en ligne, a constaté une hausse considérable d’activité sur son site. La première mise déposée sur l'abdication de la reine était d’ailleurs de 253 euros.

"Ce n'est tout simplement pas vrai"

"Des spéculations ont couru tout au long de l’année concernant le futur de la reine, mais les paris d’aujourd’hui nous ont vraiment pris par surprise", a expliqué au Telegraph un porte-parole de Coral. Selon ce dernier, ces mises auraient pu résulter d’un "bookie" particulièrement bien informé : le discours, pré-enregistré, aurait pu être visionné par un petit malin qui aurait vendu la mèche. "Il n’y a pas de fumée sans feu concernant les paris qui arrivent comme cela en succession, a ajouté le porte parole. Nous avons joué la carte de la sécurité et avons arrêté ce marché."

Une rumeur aussitôt bottée en touche par Buckingham. "Ce n'est tout simplement pas vrai", ont déclaré des sources proches de la reine. "Si la reine devait faire une annonce majeure, elle ne le ferait pas dans un discours pré-enregistré qui sera diffusé dans les territoires du Commonwealth du Pacifique du sud des heures avant la diffusion ici." Une rumeur identique avait déjà circulé en janvier dernier après l’annonce que le prince Charles allait prendre davantage de responsabilités en 2014. Celle-ci avait été balayée par la reine, bien décidée à conserver son trône. Il faut dire que, si son règne se prolonge au-delà de 2015, Elisabeth II détrônera sa trisaïeule la reine-impératrice Victoria, détentrice du record de longévité sur le trône.

LIRE AUSSI >> Le jubilé de reine Elizabeth II en photos

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Voici la liste des 54 départements désormais sous couvre-feu

Passage à l'heure d'hiver : est-ce vraiment la dernière fois ?

Covid-19 : une deuxième vague "pire que la première" ?

Jeune fille tondue à Besançon : condamnée à un an de prison, la famille a été expulsée ce samedi matin

EN DIRECT - Covid-19 : 45.422 contaminations, nouveau record quotidien

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent