Accident du destroyer américain dans le Pacifique : le commandant de la 7ème flotte US démis de ses fonctions

International
DirectLCI
COLLISION - Le commandant de la 7e flotte américaine va être remplacé après qu'un navire de guerre américain a percuté un pétrolier libérien au large de Singapour lundi. Cette collision n'est pas la première dans la région.

La marine américaine va relever le commandant de la Septième flotte, basée au Japon, le vice-amiral Joseph Aucoin, après une série de collisions concernant ses navires de guerre dans la région Asie-Pacifique. Dix marins sont toujours portés disparus après l'accident survenu lundi au large de Singapour. La Septième flotte des États-Unis dirige les forces navales de la Navy opérant dans l'océan Pacifique Ouest et dans l'océan Indien.

Quatrième accident en huit mois

Selon le Wall Street Journal, le commandant Joseph Aucoin serait remplacé par l'amiral Scott Swift, qui commande la flotte Pacifique : "un changement rapide de leadership était nécessaire", fait-on valoir à Washington selon le quotidien américain. L'US Navy n'a pas fait de commentaire officiel sur cette décision.


Après la dernière collision, la quatrième du genre depuis le début de l'année, l'US Navy avait annoncé lundi l'ouverture d'une enquête et une interruption temporaire d'activité. Le 17 juin, sept marins avaient péri dans un accident entre le destroyer USS Fitzgerald, appartenant également à la Septième Flotte, et un porte-conteneurs battant pavillon philippin, au large de la ville japonaise de Yokosuka. Les voies de navigation autour de Singapour sont parmi les plus fréquentées du monde, avec près d'un quart du commerce mondial de marchandises et de pétrole. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter