Accusé de racisme, Haribo retire des bonbons noirs de la vente

Accusé de racisme, Haribo retire des bonbons noirs de la vente

International
DirectLCI
RACISME ? Pour couper court à la polémique sur le caractère supposément raciste de certains de ses bonbons à la réglisse, Haribo a choisi de les retirer de la vente.

Clin d'oeil aux Arts premiers ou représentations racistes, chacun se fera son idée sur les bonbons noirs Haribo contenus dans les sachets "Skipper Mix" vendus dans certains pays. Le fait est que sans attendre une quelconque décision de justice, vendredi, le géant allemand de la confiserie taxé par certains de racisme en Scandinavie a annoncé qu'il retirait l'objet du supposé délit des marchés suédois et danois.

Art primitif ou racisme de base ?

Dans ces deux pays, des voix se sont élevées pour dénoncer la commercialisation de ces bonbons en forme de masques ou de visages inspirés des arts primitifs africains, asiatiques ou amérindiens. Dans l'idée des créatifs de l'industriel agroalimentaire, il s'agissait d'évoquer les pérégrinations d'"un marin qui aurait fait le tour du monde" il y a bien longtemps, a expliqué Ola Dagliden, le patron de Haribo Suède. Du point de vue de leurs détracteurs, c'est juste une représentation postcolonialiste de plus.

"Ce n'est pas quelque chose que nous voyions de manière négative pour notre part", a cependant assuré le responsable suédois de la marque, comme aurait pu le faire son homologue français quand, après moult tergiversations, les bonbons au réglisse dits "têtes de nègres" avaient été retirés de la vente en France l'an dernier.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter