Le navire anti-migrants de Génération identitaire immobilisé à Chypre

Le navire anti-migrants de Génération identitaire immobilisé à Chypre

International
DirectLCI
A L'ARRÊT - Soupçonnés de détenir de "faux documents", le capitaine et le second du C-Star ont été interpellés ce mercredi, sur l'île méditerranéenne. Leur navire, loué par le réseau européen d'extrême droite, se trouve dans le port de Famagouste. Le responsable de l'antenne français dénonce une "pression" des ONG.

Deuxième arrêt forcé pour le C-Star. Le navire affrété par des militants d'extrême droite pour lutter contre l'immigration clandestine vers l'Europe a été immobilisé ce mercredi à Chypre-Nord, dans le port de Famagouste, rapporte le journal Kibris Postasi. Soupçonnés de détenir de "faux documents", son capitaine et son second ont été interpellés par les autorités chypriotes turques.

Clément Galant, le responsable français de Génération Identitaire, a dénoncé auprès de l'AFP une "pression" des ONG à Chypre. Selon lui, les Sri-Lankais se trouvant à bord du bateau y étaient en formation et avaient dû le quitter. "Ce ne sont pas des clandestins, c'est une vaste blague", a-t-il déclaré. Parti de Djibouti en juin, le C-Star avait déjà été bloqué une semaine au canal de Suez. Le groupe d'extrême droite avait affirmé que des ONG avaient accusé son propriétaire "d'avoir transporté des migrants, ce qui est totalement faux", afin d'empêcher la mission. La fouille menée par les autorités égyptiennes était restée vaine, selon Clément Galant.

En vidéo

Italie : comment la mafia exploite les migrants

Génération Identitaire, menée par ses branches française, italienne et allemande, avait récolté plus de 76.000 euros grâce à une collecte de fonds sur Internet. Une somme qui lui a permis de louer le C-Star et son équipage pour l'opération "Defend Europe". Leur objectif ? Que les migrants soient reconduits en Libye. Sur Facebook, le groupe explique qu'il "entend respecter les règles" et qu'il "prendra le temps nécessaire" pour poursuivre son projet.  

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter