Affaire Benalla : que disent les médias étrangers ?

DECRYPTAGE - Moment "choquant", "la pire crise de l'ère Macron" ou encore "le protégé du président", l'affaire Benalla est très commentée à l'étranger. Tour d'horizon des principaux titres de la presse étrangère avec Jennifer Knock.

Si la polémique autour des violences commises par Alexandre Benalla lors d'une manifestation le 1er mai a monopolisé l'attention des médias français depuis sa révélation, l'affaire a également largement fait parler dans la presse étrangère, qui porte un regard très sévère. Les mêmes images tournent en boucle sur les chaînes de télévision italienne, espagnole et allemande. Pour The Sun, le moment est "choquant" et la vidéo est absolument "stupéfiante". En Espagne, on évoque une "affaire d'État, la pire crise de l'ère Macron." Nos voisins suisses, dans les colonnes du Temps, associent "Benalla et l'Élysée, version violence". En Belgique, dans Le Soir, "Benalla, c'est le castagneur dont Macron se sait bien passé". Pour le quotidien belge, il est le "protégé" du président, un "mot qui tue à lui seul l'exemplarité". L'affaire Benalla s'invite aussi aux États-Unis sur CNN, signalant ces images comme pouvant "choquer les âmes sensibles". Elle retentit jusqu'au Brésil sur la chaîne Globo, où on considère qu'elle nuit considérablement à l'image d'Emmanuel Macron. Même constat en Asie.

Ce lundi 23 juillet 2018, Jennifer Knock, dans sa chronique "Les indispensables", revient sur les réactions des médias étrangers à l'affaire Benalla. Cette chronique a été diffusée dans 24h Pujadas du 23/07/2018 présentée par David Pujadas sur LCI. Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

24h Pujadas, l'info en questions

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter