Affaire Epstein : Bill Clinton accusé d'avoir séjourné sur l'île privée du financier pédocriminel

Bill Clinton
International

RÉVÉLATIONS - L’ancien président des États-Unis, Bill Clinton, aurait séjourné sur l’île privée de Jeffrey Epstein d'après les révélations d'une des victimes présumées de l'ancien homme d'affaires.

De nouveaux documents ont été dévoilés dans l'affaire Epstein, du nom de ce financier multimillionnaire, poursuivi pour des faits de pédocriminalité et retrouvé pendu dans sa cellule. Certains concernent directement l’ancien président américain Bill Clinton. Parmi les révélations, on retrouve le témoignage de Virginia Giuffre, une des victimes présumées de Jeffrey Epstein et Ghislaine Maxwell, qui les accuse de trafic sexuel. 

 

Dans sa déposition de 2016, Viriginia Giuffre assure avoir vu Bill Clinton séjourner sur Little Saint James, l’île privée de Jeffrey Epstein. Lors de ce voyage, cette dernière était accompagnée de Ghislaine Maxwell, de "deux jeunes filles" qui venaient de New York ainsi que de Bill Clinton. Et c’est précisément sur cette île que se déroulait régulièrement des orgies sexuelles impliquant des mineures, poursuit la plaignante. Viriginia Giuffre se souvient avoir été surprise de tomber sur l’ancien président américain à Little Saint James. Elle aurait même demandé à Jeffrey Epstein ce qu'il faisait ici : "Il a rigolé et m’a répondu qu’il lui devait un service", explique-t-elle. 

Lire aussi

Les AR du “Lolita express”

Bill Clinton a toujours essayé de se distancer de Jeffrey Epstein depuis les premières révélations d'agressions sexuelles et de viols sur mineures. En 2019, son porte-parole déclarait ainsi que "le Président Clinton ne sait rien sur les terribles crimes pour lesquels Jeffrey Epstein a plaidé coupable en Floride, il y a quelques années, ou ceux dont il a été récemment accusé à New York”

Pourtant, d'après la plaignante, Clinton et Epstein seraient plus liés que ne le laisse entendre le démocrate, indiquant que l’ancien président aurait fait plusieurs voyages à bord de l’avion privé de Jeffrey Epstein. Le média américain Gawker, disparu depuis, avait ainsi dévoilé en 2015 les calendriers de vols du "Lolita Express" et les noms des personnes à bord. On retrouve celui de Bill Clinton onze fois. 

L’avion, surnommé le "Lolita express", faisait fréquemment des allers et retours à Little Saint James pour amener de nouvelles jeunes femmes, souvent mineures, sur l’île. De nombreuses personnalités américaines auraient voyagé à bord de ce jet privé, telles que Al Gore, Naomi Campbell ou encore Heidi Klum.

Toute l'info sur

Jeffrey Epstein, le milliardaire qui exploitait sexuellement des mineures

De nouveaux témoignages devraient être publiés mais Ghislaine Maxwell a déjà fait appel de la décision. Emprisonnée depuis le 2 juillet, elle affirme que ces documents ne peuvent être rendus publics puisqu’ils sont sous le coup d'une ordonnance de protection. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent