Meurtre de Gabby Petito : des "restes humains" retrouvés près d'affaires de son fiancé en fuite

Meurtre de Gabby Petito : des "restes humains" retrouvés près d'affaires de son fiancé en fuite

FAIT DIVERS – L'enquête sur l'assassinat de la jeune instagrameuse a été relancée mercredi par la découverte dans une réserve naturelle de Floride d'objets liés à son fiancé, activement recherché. La police a annoncé dans la soirée que des restes humains avaient été découverts.

La fin de la traque ? L'affaire Gabby Petito qui passionne l'Amérique depuis des semaines a connu un nouveau rebondissement ce mercredi. Des "restes humains" ont été retrouvés dans une réserve naturelle de Floride près d'affaires appartenant au petit ami de la jeune voyageuse assassinée, principal suspect du meurtre, a annoncé mercredi la police fédérale américaine.

 "Les enquêteurs ont trouvé ce qui semble être des restes humains avec des objets personnels comme un sac à dos et un carnet appartenant à Brian Laundrie" dans une zone qui était "jusqu'à récemment sous l'eau", a déclaré lors d'une courte allocution Michael McPherson, un agent du FBI. Les experts de la police scientifique resteront sur place "sans doute plusieurs jours", a-t-il précisé.

Ces découvertes ont été faites dans la réserve Carlton, près de Sarasota, à proximité d'un sentier qu'il fréquentait, a annoncé mercredi la police fédérale de Tampa. 

Les parents du fiancé sur place

Les parents de Brian Laundrie, 23 ans, se sont rendus sur place mercredi matin, a de son côté indiqué dans un communiqué Steven Bertolino, avocat de la famille Laundrie. Qualifié de "personne digne d'intérêt pour l'enquête", ce dernier avait d'abord refusé de répondre aux questions de la police après la découverte du corps de Gabby Petito, 22 ans, près du parc national de Grand Teton. Il avait finalement disparu à son tour, et restait introuvable depuis des semaines.

Visé par un mandat d'arrêt, il a été inculpé pour utilisation frauduleuse d'une carte bancaire. Une vidéo rendue publique en septembre par la police de Moab, dans l'Utah, avait accentué le trouble sur la personnalité du jeune homme. "Elle s'énerve parfois", déclarait-il notamment aux agents, appelés pour une dispute conjugale, alors que Gabby Petito apparaissait en larmes, dans une voiture.

Lire aussi

L'annonce de ces nouveaux éléments dans l'enquête était largement couverte mercredi par les télévisions américaines, qui ont dépêché des hélicoptères pour filmer la zone de recherches. Documentant sa traversée de l'ouest américain sur les réseaux sociaux, Gabby Petito avait disparu en août alors qu'elle était en voyage avec son fiancé Brian Laundrie, suscitant une vive émotion et des questionnements sur le rôle joué par ce dernier, qui était rentré seul à leur domicile de Floride.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : Israël ferme ses frontières aux ressortissants étrangers

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

Covid-19 : les six millions de non vaccinés se laissent-ils convaincre ?

EN DIRECT - Crise des migrants : les ministres européens réunis ce dimanche sans leur homologue britannique

"Autonomie" de la Guadeloupe : de quoi parle-t-on ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.