Affaire Jacob Blake : que s'est-il passé ?

Affaire Jacob Blake : que s'est-il passé ?
International

ÉTATS-UNIS - À Kenosha, dans le Wisconsin, une enquête criminelle a été ouverte, lundi 24 août, après qu'un homme noir a été grièvement blessé de plusieurs balles dans le dos devant ses enfants. La vidéo de son interpellation, filmée par un témoin depuis sa fenêtre, semble confirmer la thèse d'une nouvelle bavure policière.

Trois mois après la mort de George Floyd aux mains des forces de l’ordre à Minneapolis, un nouveau cas de brutalité policière à l’encontre d’un homme noir, Jacob Blake, a fait redescendre des milliers d’Américains dans les rues. Dimanche 23 août, ce père de famille de 29 ans a été grièvement blessé de plusieurs balles dans le dos par une patrouille de police à Kenosha, dans l'Etat du Midwest du Wisconsin. Tout comme pour George Floyd, la scène a été filmée par un témoin et les images, devenues rapidement virales, semblent confirmer la thèse d'une nouvelle bavure policière. Ce nouveau drame vient raviver les braises encore fumantes du mouvement de protestation contre le racisme. Depuis trois jours, des tensions ont éclaté un peu partout dans le pays entre manifestants et policiers. Retour sur les faits. 

Ce qu'il s'est passé dimanche

La séquence, filmée par un témoin depuis sa fenêtre, est accablante. Sur ces images, Jacob Blake apparaît suivi par deux policiers blancs ayant dégainé leurs armes. L’homme s’apprête à regagner son véhicule, quand l’un des policiers lui attrape l’arrière du débardeur au moment où il ouvre la portière et qu’il tente de s’installer sur le siège conducteur. L’agent fait feu, atteignant Jacob Blake de plusieurs balles dans le dos - l'enregistrement laisse entendre sept tirs. Sur la banquette arrière, se trouvaient les trois fils de la victime, âgés de 8, 5 et 3 ans. Ce jour-là, l'aîné de la fratrie fêtait son huitième anniversaire. 

L’état de santé de la victime

Transporté par hélicoptère dans un état grave, la victime a été opérée d'urgence et hospitalisée dans un service de soins intensifs dans un hôpital de Milwaukee. Dans un entretien au Chicago Sun Times, le père de la victime a confié que son fils avait "huit impacts de balles" dans le corps. "Le diagnostic médical pour le moment est qu'il est paralysé", a indiqué l'avocat de la famille de Jacob Blake, Ben Crump. Il a subi de "graves dommages corporels, dont une section de la moelle épinière", ses reins et son foie ont été endommagés et ses blessures ont nécessité "l'ablation d'une partie de l'intestin", a précisé l'avocat Patrick Salvi, lui aussi sur le dossier. 

Couvre-feu et protestations

Dans la petite ville de Kenosha, l’effroi a rapidement laissé place à la colère. Ce mardi soir, pour la troisième nuit consécutive et en dépit du couvre-feu instauré par les autorités, des affrontements ont eu lieu entre manifestants et policiers. Des vidéos en ligne montrent des gens courant dans les rues alors que des coups de feu retentissent. Dans d'autres, on peut voir des hommes blessés, au sol. "Les tirs ont entraîné la mort de deux personnes et une troisième personne a été hospitalisée pour des blessures graves mais qui ne mettent pas sa vie en danger", a annoncé ce mercredi la police de Kenosha sur le réseau social Twitter.

Lire aussi

Un peu partout à travers les Etats-Unis, des manifestations ont également eu lieu notamment à Portland, Chicago ou encore à Minneapolis, où des manifestants ont brûlé un drapeau américain, rapportent les médias américains. A New York, quelque 200 personnes ont défilé lundi en criant le nom de Jacob Blake. Mardi dans la soirée, la mère de Jacob Blake a appelé au calme alors que les autorités redoutent de nouvelles manifestations tendues à travers le pays. "Mon fils se bat pour sa vie", a déclaré, émue, Julia Jackson lors d'une conférence de presse.

Toute l'info sur

Jacob Blake : la nouvelle affaire qui choque l'Amérique

Une enquête criminelle ouverte

Le département de la justice de l’Etat du Wisconsin a ouvert, lundi 24 août, une enquête criminelle. Les policiers impliqués ont été suspendus de leurs fonctions, a fait savoir la police de Kenosha, tout en appelant à ne pas tirer de conclusions hâtives "jusqu’à ce que l’ensemble des faits soient connus". La famille de Jacob Blake va porter plainte au civil, a fait savoir l'avocat des droits civiques Ben Crump. Ce dernier assure également la défense des familles de Trayvon Martin et de George Floyd, eux aussi victimes de bavures policières.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Voici la liste des 54 départements désormais sous couvre-feu

Passage à l'heure d'hiver : est-ce vraiment la dernière fois ?

Covid-19 : une deuxième vague "pire que la première" ?

Jeune fille tondue à Besançon : condamnée à un an de prison, la famille a été expulsée ce samedi matin

EN DIRECT - Covid-19 : 45.422 contaminations, nouveau record quotidien

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent