Le récit jour par jour de la mystérieuse disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi

International
RÉCAP' - Depuis le 2 octobre dernier et sa visite au consulat saoudien d'Istanbul, en Turquie, le journaliste Jamal Khashoggi n'a donné aucun signe de vie. Une disparition qui inquiète les autorités turques, mais aussi les Etats-Unis ou la France. Selon Riyad, Khashoggi aurait disparu après avoir quitté le consulat. Une version dont doutent les enquêteurs.

Tout commence le 2 octobre dernier, lorsque le journaliste saoudien Jamal Khashoggi, entre, selon le Washington Post, au consulat saoudien d’Istanbul à 13h14, heure locale. Le correspondant du média américain devait faire la demande des documents nécessaires à son divorce et à son remariage. Depuis, l’éditorialiste critique du pouvoir saoudien et exilé aux Etats-Unis depuis l’année dernière, n’a plus donné de nouvelles.


Le lendemain, Eli Lopez, rédacteur en chef de la rubrique opinion du Washington Post, fait part de son inquiétude de ne pas pouvoir joindre le journaliste : "Nous sommes dans l’incapacité de joindre Jamal. Nous sommes très inquiets." L’Etat turc affirme quant à lui que le journaliste se trouve bien au consulat.

Riyad affirme que le journaliste a quitté le consulat

Du côté de Riyad, les autorités affirment quelques jours plus tard que l’éditorialiste a disparu "après avoir quitté le consulat". "D’après ce que j’ai compris, il est entré et est ressorti après quelques minutes ou une heure. Je ne suis pas sûr", a notamment déclaré le prince héritier saoudien Mohammed Ben Salmane à l’agence Bloomberg.


Le 6 octobre, la tension monte entre l’Arabie Saoudite et la Turquie. Des responsables turcs affirment que Khashoggi aurait été assassiné à l’intérieur du consulat par des agents saoudiens. Face à ces accusations, Riyad dément et maintient, sans preuve, que le journaliste a quitté le bâtiment. Les autorités turques demandent alors à fouiller le consulat.

"Très grave" pour Macron, Donald Trump "préoccupé"

Selon le Washington Post du 7 octobre dernier, qui cite un responsable américain, "le corps de Khashoggi a été probablement découpé et mis dans des caisses avant d’être transféré par avion hors du pays". Un article qui enclenche la réaction du président américain Donald Trump, qui se dit "préoccupé" par la disparition de Jamal Khashoggi, tout en demandant des explications.


Le 9 octobre, la diplomatie turque indique que Riyad autorise finalement une fouille du consulat. Le lendemain, des médias turcs révèlent des images de vidéo-surveillance montrant les Saoudiens soupçonnés d’avoir assassiné le journaliste. Des images qui montrent également un van pénétrer dans le consulat le jour de la disparition.

Selon le Washington Post, les services de renseignement américains avaient "connaissance d'un projet saoudien impliquant le puissant mais controversé  prince héritier". Un projet consistant à attirer amal Khashoggi dans un piège pour l'arrêter.

Cet incident s'est déroulé dans notre pays. Nous ne pouvons rester silencieux.Le président turc Recep Tayyip Erdoğan.

Jusqu’à présent, aucune preuve montrant la sortie du journaliste du consulat, comme l’affirme Riyad, n’a été révélée. Les autorités saoudiennes indiquent même que les caméras de la mission diplomatique ne fonctionnaient pas ce jour-là. Une version dont doute le président turc Erdogan. "Si un moustique sort, leurs systèmes de caméras vont l'intercepter", a-t-il déclaré. "Cet incident s'est déroulé dans notre pays. Nous ne pouvons rester silencieux."


De plus, la fouille du lieu n’a toujours pas été effectuée. Ce vendredi, le président de la République française Emmanuel Macron a réagi à cette affaire dans un entretien accordé à France 24 et RFI à l'issue du sommet de la Francophonie à Erevan : "Les faits évoqués sont des faits graves, très graves (...) J'attends que les vérités et la clarté complète soient établies."


Toujours ce vendredi, une délégation saoudienne est arrivée en Turquie pour des entretiens portant sur l'enquête. Elle devait rencontrer des responsables turcs pendant le weekend.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter