Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell inculpée notamment de trafic de mineures

Affaire Epstein :  Ghislaine Maxwell inculpée notamment de trafic de mineures
International

ARRESTATION - Ghislaine Maxwell, l'ex-compagne et confidente de Jeffrey Epstein, soupçonnée d'avoir fourni à l'homme d'affaires des jeunes filles mineures, a été arrêtée par le FBI et inculpée pour notamment de trafic de mineures au bénéfice du milliardaire indique l'acte d'accusation.

Elle est celle qui est au centre désormais, des investigations menées dans l'affaire Epstein : cette tentaculaire affaire de détournement de mineurs et de viols supposément commis par l'homme d'affaire Jeffrey Epstein et ses amis. Selon NBC, Ghislaine Maxwell a été arrêtée par le FBI, ce jeudi 2 juillet, sur la côte est des Etats-Unis, dans le New Hampshire à Bedford. 

Selon l'acte d'accusation, elle a été inculpée pour, notamment, trafic de mineures au bénéfice de Jeffrey Epstein.

Lire aussi

Depuis la mort d'Epstein l'année dernière, la terre entière était à la recherche de Ghislaine Maxwell, son ex-compagne et confidente, soupçonnée d'avoir joué un rôle de premier plan dans l'embauche de certaines jeunes filles, souvent mineures, comme masseuses. Nombre de ces jeunes filles ont, au cours de ces derniers mois, raconté comment elles avaient été embauchées et violées par l'ancien homme d'affaires retrouvé mort dans sa cellule de la prison de Manhattan, en août dernier. 

Chacune d'entre elles avaient témoigné de la responsabilité de Ghislaine Maxwell dans cette affaire. C'est pour cela que le FBI souhaite l'entendre. Dans cette affaire, elle est accusée d'avoir maltraité et organisé un trafic de jeunes femmes, de Manhattan à la Floride entre 2002 et 2005. Elle a toujours nié toute responsabilité dans cette affaire. 

Toute l'info sur

Jeffrey Epstein, le milliardaire qui exploitait sexuellement des mineures

En mars dernier, elle avait attaqué en justice les héritiers du financier décédé, affirmant n'avoir rien su des agressions sexuelles dont il était accusé. Dans un document déposé devant la Cour supérieure des Iles Vierges, territoire américain dans lequel Jeffrey Epstein possédait plusieurs propriétés, Ghislaine Maxwell réclamait la prise en charge de ses frais d'avocats, ainsi que des dépenses engagées pour sa protection personnelle et sa mise en sûreté. "Maxwell n'avait pas connaissance des infractions supposées de Jeffrey Epstein et n'y a pas pris part", affirme l'assignation, qui a été versée au dossier le 12 mars. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent