Affaire Maddie : la police allemande met fin aux fouilles dans un jardin ouvrier près de Hanovre

Affaire Maddie : la police allemande met fin aux fouilles dans un jardin ouvrier près de Hanovre

ENQUÊTE - Si la police allemande n'a pas communiqué sur les résultats des recherches menées dans un jardin ouvrier près de Hanovre, plusieurs médias locaux avancent que les fondations d'une ancienne maisonnette comprenant une cave ont été déterrées.

Les chiens renifleurs et les pelleteuses se sont arrêtés après presque deux jours de recherches. La police allemande a mis fin, mercredi 29 juillet, aux fouilles menées dans un jardin ouvrier près de Hanovre dans le cadre de l'enquête relancée récemment sur la disparition de Maddie McCann en mai 2007 au Portugal. Les enquêteurs ont travaillé toute la journée sur un petit espace de verdure dans ce lotissement du nord de l'Allemagne.

Un photographe de l'AFP rapporte que de grandes quantités de terre et de pierres ont été transportées à l'extérieur du site, qui était quadrillé par de nombreux membres des forces de l'ordre. Les autorités n'ont pas communiqué sur ce qu'elles cherchaient ni sur le résultat de leurs recherches, qui ne devraient pas reprendre jeudi, selon le quotidien Bild.

Le principal suspect a vécu à Hanovre l'année de la disparition de Maddie

Mais plusieurs médias avancent que les fondations d'une ancienne maisonnette comprenant une cave ont été déterrées. Le locataire d'un terrain voisin a déclaré à Bild que la cave existait depuis longtemps. Elle n'aurait pas été recouverte au moment de la démolition de l'abri de jardin situé sur la parcelle fin 2007. Selon le journal local Hannoversche Allgemeine Zeitung, un chien a pu s'introduire dans une cavité située sous une ancienne dalle de sol. Une porte-parole du parquet de Brunswick, chargé de l'enquête, n'a pas voulu commenter les opérations en cours auprès de l'AFP.

Lire aussi

Et si l'affaire Maddie, qui passionne l'Europe depuis 13 ans, trouvait sa conclusion outre-Rhin ? Les enquêteurs allemands sont persuadés que la fillette, disparue à l'âge de 3 ans alors qu'elle était en vacances au Portugal avec sa famille, est morte. Un suspect a été identifié début juin. Il s'agit de Christian B., 43 ans, un pédophile allemand multirécidiviste déjà condamné pour un viol au Portugal et actuellement en détention pour une autre affaire. Il aurait fréquenté le jardin ouvrier fouillé par la police alors qu'il vivait à Hanovre mi-2007. "En fait, il était discret, il était toujours amical et faisait son jardinage", a expliqué à l'agence allemande DPA le responsable de ce lotissement, Jürgen Krumstroh. Et d'ajouter : "Il m'a annoncé sa démission dans l'après-midi, est monté dans sa voiture bondée de bagages et après cela, je n'ai plus jamais entendu parler de lui".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Euromillions : 100 joueurs vont devenir millionnaires ce vendredi

Présidentielle 2022 : Eric Zemmour propose une amende pour le port de signes religieux dans l'espace public

Traitement anti-Covid : la pilule Paxlovid de Pfizer autorisée par la Haute Autorité de santé

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 21 janvier

États-Unis : un homme retrouvé mort entouré de plus d'une centaine de serpents

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.