Affaire Pistorius : le parquet fait de nouveau appel de la condamnation

International
JUSTICE - Condamné en octobre 2014 à cinq ans de prison pour homicide involontaire, l'ex-champion paralympique devait être mis en liberté surveillée le 21 août prochain.

L'ex-champion paralympique Oscar Pistorius devait être mis en liberté surveillée le 21 août prochain . Ce lundi 17 août, le parquet sud-africain a fait appel lundi de sa condamnation pour "homicide involontaire". "Aujourd'hui (lundi), les documents ont été déposés à la Cour suprême d'appel", a indiqué à l'AFP le porte-parole du parquet Luvuyo Mfaku.

"Homicide involontaire" versus "meurtre"

En octobre 2014, à l'issue d'un procès très médiatique, l'ex-athlète sud-africain avait en effet été condamné à cinq ans de prison ferme après avoir abattu de quatre balles sa petite amie, Reeva Steenkamp, en février 2013. Mais le parquet estime que la loi a été mal interprétée et que Pistorius aurait dû être condamné pour "meurtre", passible d'une peine bien plus lourde. Et le procès en appel devrait se tenir en novembre prochain. 

À LIRE AUSSI
>>  Oscar Pistorius pourrait très vite sortir de prison >> Craignant d'être empoisonné, Oscar Pistorius ne mangerait que des boîtes de conserve en prison

EN SAVOIR +  >>  Retrouvez notre dossier complet sur l'affaire Pistorius

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter