Affaire Politkovskaïa : cinq accusés reconnus coupables de l'assassinat de la journaliste

International
DirectLCI
PROCES – Les cinq hommes, dont trois frères, jugés pour l'assassinat, en 2006, de la journaliste russe Anna Politkovskaïa ont tous été jugés coupables, mardi, à Moscou. Les délibérations sur les peines auxquelles ils seront condamnés ont débuté ce mercredi.

Tous coupables. Un tribunal moscovite a rendu mardi son verdict concernant l'assassinat, il y a sept ans, de la journaliste russe Anna Politkovskaïa. Les cinq accusés de ce dossier sensible qui comparaissaient mardi ont été jugés coupables de ce crime. Certains, déjà jugés en première instance, avaient pourtant été acquittés au terme d'un premier procès. Parmi eux se trouvent trois frères tchétchènes Dzhabrail, Ibragim et Roustam Makhmoudov, ce dernier étant reconnu comme l'auteur de l'assassinat.

Selon le scénario établi par les enquêteurs, Ibragim Makhmudov avait guetté le retour de la reporter du journal indépendant Novaya Gazeta à son domicile cet après-midi du 7 octobre 2006. Il avait alors prévenu son frère Dzhabrail, qui avait ensuite relayé l'information à Rustam. Ce dernier avait alors froidement exécuté la journaliste qui révélait les atrocités perpétrées en Tchétchénie par des milices pro-Kremlin. Un pistolet 9mm et quatre douilles avaient été retrouvés sur le lieu du crime.

Déception de la famille de la journaliste

Un autre membre de la famille Makhmudov, Lom-Ali Gaitoukayev, l'oncle des trois frères, est pour sa part jugé coupable d'avoir participé à la préparation de l'attentat avec la complicité d'un policier moscovite, Serguei Khadzhikourbanov. Ce dernier avait été dans un premier temps acquitté, pour les mêmes faits, avec Dzhabrail et Ibragim Makhmoudov en 2009.

Les accusés "ont soigneusement planifié le meurtre de la journaliste, acheté une arme et se sont réparti les rôles", selon les conclusions des enquêteurs présentées après le verdict. Les délibérations pour déterminer les peines auxquelles seront condamnés les auteurs de ce crime devaient débuter mercredi matin, selon Novaya Gazeta. D'ores et déjà, les avocats des prévenus ont annoncé qu'ils feraient appel du verdict.

Le fils de la journaliste, Ilya, a pour sa part exprimé "sa déception" après ce verdict qui, selon lui, "ne va pas assez loin". Les accusés ne représentent qu'"un petit nombre des personnes coupables de ce crime". Les commanditaires n'ont en effet jamais été identifiés. A l'issue de l'audience mardi, le porte-parole de la commission d'enquête a toutefois assuré que les enquêteurs prendraient "toutes les mesures nécessaires" pour retrouver les donneurs d'ordre.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter