Affaire Weinstein : Tarantino admet qu'il était au courant

HOLLYWOOD - "J'en savais suffisamment ". Avec ces mots, le réalisateur de "Pulp Fiction", collaborateur parmi les collaborateurs de Harvey Weinstein, a admis n'avoir pas réagi alors qu'il était au courant d'agressions sexuelles.

Le réalisateur américain Quentin Tarantino a révélé ce jeudi qu'il était au courant depuis des décennies des pratiques violentes de son ami et producteur Harvey Weinstein. Ce producteur de Hollywood est accusé de harcèlement sexuel, d'agressions sexuelles et de viols par près de 40 actrices.


"J'en savais suffisamment pour réagir plus que ce que je n'ai fait", a expliqué celui qui, au moment des révélations, avait expliqué que, sous le choc , il avait besoin d'un peu de temps avant de réagir. Le réalisateur, qui a travaillé sur de nombreux projets avec le producteur, s'en est expliqué dans une interview au New York Times. "C'était plus que les rumeurs habituelles, les ragots. Ce n'était pas des 'on-dit'. Je savais qu'il avait fait plusieurs de ces choses", a également déclaré Tarantino en référence au magnat hollywoodien.

"J'aurais aimé avoir agi de façon responsable "

Mira Sorvino, son ancienne compagne, lui a notamment fait part d'agressions sexuelles de la part de Harvey Weinstein, mais le réalisateur a "mis de côté" de son propre aveu cet incident, qui n'était pourtant pas le seul dont il avait eu connaissance. Il reconnaît également avoir été au courant de l'accord à l'amiable signé entre Rose McGowan et Harvey Weinstein.


La police de Los Angeles (LAPD) a également confirmé jeudi soir avoir ouvert une enquête visant Harvey Weinstein pour une agression sexuelle qui remonterait à 2013. Le porte-parole de la LAPD n'a pas identifié la victime, mais selon plusieurs médias il s'agirait d'une actrice et mannequin italienne.

"Il est impossible qu'ils ne l'aient pas su"

"Tout ce que j'ai fait a marginalisé ces incidents", regrette le réalisateur, qui ne se cherche pas d'excuses : "Tout ce que je pourrais dire maintenant ressemblerait à une excuse merdique". Tarantino ne pardonne pas non plus les membres de l'industrie hollywoodienne qui se sont répandus en déclarations indignées, affectant de ne pas être au courant de ces pratiques : "Quiconque étant proche de Harvey avait entendu parler au moins une fois de ces incidents. Il est impossible qu'ils ne l'aient pas su."


"J'aurais aimé avoir agi de façon responsable devant ce que j'ai entendu", a également déclaré Quentin Tarantino, qui a étonnamment précisé "espérer" que les révélations autour de Harvey Weinstein n'affecteraient pas la popularité de ses films auprès du public. Ensemble, le duo a écrit parmi les plus belles pages du cinéma hollywoodien des années 90 et 2000, arrivant à concilier reconnaissance critique et succès populaire. Harvey Weinstein avait distribué le premier film de Tarantino, Reservoir Dogs en 1992, avant de produire plusieurs de ses plus gros succès, comme Kill Bill, Pulp Fiction ou Inglourious Basterds.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Hollywood : le scandale Harvey Weinstein

Plus d'articles

Sur le même sujet