Affaire Weinstein : l'actrice Uma Thurman raconte enfin ce que le producteur lui a fait subir

International
TÉMOIGNAGE - Elle sort de son silence quatre mois après les premières révélations sur Harvey Weinstein. Dans une interview au New York Times, Uma Thurman raconte l'agression sexuelle dont elle dit avoir été victime et la pression que le producteur aurait exercé sur elle pour qu'elle se taise.

Elle avait prévenu qu'elle avait des choses à dire. Uma Thurman avait dit qu'elle était trop en colère pour s'exprimer au moment où l'affaire Weinstein a éclaté en octobre dernier. Trois mois plus tard, l'actrice américaine s'est sentie prête à sortir de son silence et accuse à son tour d'agression sexuelle le producteur déchu d'Hollywood.


Dans un témoignage publié ce samedi 3 février 2018 par le New York Times, celle qui a campé les rôles de Mia Wallace (1994) dans Pulp Fiction et de Beatrix Kiddo dans Kill Bill (2003) revient sur un épisode marquant s'étant déroulé dans l'intervalle entre ces deux succès réalisés par Quentin Tarantino et produits par Harvey Weinstein. 

Il a fait plein de choses désagréablesUma Thurman, dans un entretien au New York Times

Après un rendez-vous professionnel à Paris ayant pris une tournure équivoque quand le fondateur du studio Miramax avait invité Uma Thurman dans sa chambre d'hôtel, puis au sauna, l'actrice l'avait retrouvé à Londres, là aussi dans sa chambre.


"Il m'a poussée et a essayé de se jeter sur moi et de se déshabiller. Il a fait plein de choses désagréables. Mais il n'y a pas mis son maximum pour me forcer. Je me sentais comme un animal qui gigote, comme un lézard. J'ai fait tout ce que j'ai pu pour que les choses rentrent dans l'ordre", raconte-t-elle. Le lendemain, le producteur lui fera livrer "un vulgaire bouquet de roses" jaunes avec un mot : "Tu as de grandes intuitions".  L’intéressé, qui suit actuellement une thérapie en Arizona, a fait savoir par voie de communiqué qu'il "reconnaissait avoir fait des avances à madame Thurman après avoir mal interprété son attitude à Paris" et qu'il s'est "immédiatement excusé".

L'actrice dit s'être rendue dans l'hôtel du producteur pour lui faire face après l'agression. Elle explique alors l'avoir mis en garde : "Si tu fais ce que tu m'as fait à d'autres personnes, tu vas ruiner ta carrière, ta réputation et perdre ta famille, je te le garantis". Ce à quoi il aurait répondu en la menaçant de compromettre sa carrière. Des accusations qu'il dément.


"Je me sens si mal pour toutes les femmes attaquées après moi", avoue-t-elle comparant ces victimes à "des agneaux entrant dans l'abattoir".

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Hollywood : le scandale Harvey Weinstein

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter