Afghanistan : accusée d'avoir abandonné ses chiens à Kaboul, l'armée américaine dément

Afghanistan : accusée d'avoir abandonné ses chiens à Kaboul, l'armée américaine dément

MISE AU POINT - Le porte-parole du Pentagone a dû affirmer publiquement que l'armée américaine n'avait "pas laissé de chiens dans des cages à l'aéroport" de la capitale afghane, comme des photos le laissaient entendre.

Confrontée à l'une des pires débâcles militaires de son histoire après son retrait d'Afghanistan, l'armée des États-Unis fait désormais face à des accusations d'abandon et de maltraitance d'animaux. 

Au point que le porte-parole du Pentagone, John Kirby, a démenti, mardi 31 août, que des militaires américains aient abandonné à l'aéroport de Kaboul certains de leurs chiens lors de leur départ final, dans la nuit de lundi à mardi.

Toute l'info sur

L'Afghanistan aux mains des talibans

"Contrairement à des informations inexactes, l'armée américaine n'a pas laissé de chiens dans des cages à l'aéroport international Hamid Karzaï, et notamment pas de prétendus chiens militaires", a assuré le porte-parole.

"Des dizaines d'animaux appartenant à des familles d'Américains évacués ont été relâchés dans la rue"

Mardi, l'organisation de défense de la cause animale PETA avait lancé un appel solennel au président Joe Biden, afin qu'il intervienne pour permettre le rapatriement de ces animaux. L'association évoquait notamment le sort d'"une soixantaine de chiens renifleurs d'explosifs assis dans des cages sur le tarmac de l'aéroport", et une autre soixantaine de chiens spécialisés "enfermés dans un chenil dans un hangar de l'aéroport, souffrant dans la chaleur, sans accès satisfaisant à de l'eau ou de la nourriture".

Et d'ajouter : "De plus, des dizaines d'animaux de compagnie appartenant à des familles d'Américains évacués (...) ont apparemment été relâchés dans la rue et livrés à eux-mêmes avec peu de chance de survivre".

Lire aussi

Mais d'après John Kirby, des photographies diffusées sur les réseaux sociaux montrent en réalité des chiens placés dans un refuge animalier afghan et non des animaux placés sous la responsabilité de l'armée américaine, a-t-il précisé sur Twitter.

Les derniers soldats américains se sont retirés d'Afghanistan dans la nuit de lundi à mardi, 20 ans après le début d'une guerre déclenchée par l'intervention d'une coalition internationale menée par Washington pour chasser les talibans du pouvoir, dans la foulée des attentats du 11 septembre 2001.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Soldat tué au Mali : le caporal-chef Maxime Blasco, un militaire de 34 ans au parcours "admirable"

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la carte des départements concernés

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : la chanteuse Lola Dubini est éliminée dès son premier prime

Éruption du volcan aux Canaries : comment expliquer l'arrivée en France du nuage de dioxyde de soufre

Origine du Covid : l'espoir d'une "avancée majeure" après une découverte de l'Institut Pasteur

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.