Afghanistan : les talibans adoptent temporairement une Constitution datant de la monarchie

Afghanistan : les talibans adoptent temporairement une Constitution datant de la monarchie

RETOUR EN ARRIÈRE - La Constitution choisie par les talibans est celle qui avait introduit la monarchie constitutionnelle de 1964. Mais les nouveaux dirigeants de l'Afghanistan en excluront tous les éléments contraires à la charia.

Après leur prise de pouvoir en Afghanistan, au mois d'août, et la nomination d'un nouveau gouvernement entièrement masculin, les talibans ont dévoilé la Constitution qui s'appliquera au pays, et qui s'appuie largement sur la charia. "L'Émirat islamique adoptera la Constitution de l'époque de l'ancien roi Mohammed Zaher Shah", a annoncé mardi 28 septembre le ministre taliban de la Justice, Mawlavi Abdul Hakim Sharaee, dans un communiqué. Le ministre a par ailleurs précisé que cette Constitution ne s'appliquerait que "temporairement" et que tous les éléments considérés comme non conformes à la charia en seraient exclus. 

Toute l'info sur

L'Afghanistan aux mains des talibans

Initialement introduite en 1964, cette Constitution avait consacré une monarchie constitutionnelle, jusqu'à ce que le roi Mohammed Zaher Shah soit renversé en 1973. Le texte avait aussi largement contribué à favoriser la participation des femmes à la vie politique afghane. 

Des femmes exclues de la vie publique lors du précédent régime des talibans

Il peut donc être surprenant que les talibans choisissent ce texte-là. Sous leur précédent régime, entre 1996 et 2001,  les femmes étaient largement exclues de la vie publique et n'étaient pas autorisées à étudier ou travailler. Mais depuis leur retour au pouvoir, ils ont tenté de rassurer non seulement la population afghane, mais aussi la communauté internationale, en assurant qu'ils se montreraient moins stricts que par le passé. Des promesses qui laissent sceptiques puisque le nouveau gouvernement comprend de nombreux caciques de leur régime fondamentaliste des années 1990 et aucune femme.

Lire aussi

L'Afghanistan avait adopté une nouvelle Constitution après l'intervention militaire, en 2001, d'une coalition menée par les États-Unis pour les chasser du pouvoir. Mais le choix avait été fait de ne pas restaurer la monarchie constitutionnelle et un nouveau texte avait été adopté en 2004, créant la fonction de président, rétablissant le Parlement et garantissant aux femmes l'égalité des droits.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Squid Game" : faut-il vraiment craindre un phénomène d'imitation dans les cours de récré ?

Covid-19 : que contient le projet de loi sur la prolongation du pass sanitaire, débattu à l'Assemblée mardi ?

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand dans un mouchoir de poche

VIDÉO - Covid-19 : le relâchement des gestes barrière fait des ravages au Royaume-Uni

Covid-19 : hospitalisations, taux d'incidence... faut-il s'inquiéter du léger rebond des indicateurs ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.