Afghanistan : les talibans annoncent avoir neutralisé une cellule du groupe État Islamique

Le porte-parole des talibans, Zabihullah Mujahid, à l'aéroport de Kaboul, le 31 août.

TERRORISME - Les talibans ont affirmé avoir neutralisé à Kaboul, la capitale, une cellule du groupe État islamique. Une cache aurait été détruite dans la capitale afghane et tous ses occupants auraient été tués, a assuré le porte-parole du gouvernement.

Quelques heures après un attentat à la bombe contre une mosquée à Kaboul qui aurait fait au moins cinq morts, les talibans ont annoncé, lundi 4 octobre, avoir neutralisé une cellule du groupe État islamique. Le porte-parole du gouvernement taliban, Zabihullah Mujahid, a annoncé qu'une cache avait été détruite et ses occupants tués.

"La nuit dernière, une unité spéciale des moujahidine de l'Émirat islamique (EI), a mené une opération contre des insurgés de l'EI", dans un district de Kaboul, a ainsi déclaré Zabihullah Mujahid sur son compte Twitter.

Toute l'info sur

L'Afghanistan aux mains des talibans

Des témoins et journalistes de l'AFP ont entendu des explosions et des échanges de coups de feu dans le nord de la ville au moment de l'opération. Des images diffusées sur les réseaux sociaux ont aussi montré une grosse explosion suivie d'un incendie.

Une opération menée quelques heures après un attentat à la bombe

Cette opération a eu lieu quelques heures à peine après un attentat à la bombe dimanche contre la mosquée Id Gah de Kaboul, où se tenait une cérémonie funéraire pour la mère de Zabihullah  Mujahid, décédée la semaine passée.

Au moins cinq personnes ont été tuées et 11 blessées, des civils et des talibans, a indiqué à l'AFP un responsable gouvernemental ayant requis l'anonymat. Trois personnes ont été arrêtées en lien avec cette attaque, selon cette même source. Lundi, Zabihullah Mujahid a déclaré qu'une enquête était toujours en cours, mais que "les premières informations suggèrent que des groupes liés à Daech pourraient avoir mené l'attaque".

Lire aussi

Le groupe de l'EI-K, pour État islamique Province du Khorasan, a revendiqué certaines des attaques les plus sanglantes commises ces dernières années en Afghanistan. Il est notamment responsable de l'attentat meurtrier à l'aéroport de Kaboul en août dernier et de plusieurs explosions visant des talibans dans la ville de Jalalabad, dans l'est du pays. 

Même s'il s'agit de deux groupes sunnites radicaux, le groupe EI et les talibans sont en concurrence et sont animés par une haine tenace et réciproque.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : un premier cas du variant Omicron détecté aux États-Unis

"Un provocateur à la Donald Trump" : la candidature d'Eric Zemmour vue par la presse anglo-saxonne

Covid-19 : Doctolib saturé, comment réserver sa dose de rappel malgré tout ?

Pots entre collègues, cantine d'entreprise... Ce que préconise le gouvernement pour les repas au travail

VIDÉO - Los Angeles : le fiasco de "The One", la maison la plus chère du monde

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.