Afghanistan : un attentat contre un restaurant de cuisine française fait deux morts dont un enfant

Afghanistan : un attentat contre un restaurant de cuisine française fait deux morts dont un enfant

TERRORISME - Vendredi, les talibans afghans ont revendiqué un attentat suicide dans un restaurant français, "Le Jardin", situé à Kaboul. l'attaque a fait au moins deux morts et 15 blessés.

La France était-elle spécifiquement visée ? Vendredi, un attentat contre le restaurant de cuisine hexagonale "Le Jardin", dans le centre de Kaboul, a fait deux morts, dont un enfant de 12 ans, et 15 autres blessés. L'attaque intervient alors qu'une réunion entre les autorités et les insurgés doit se tenir dans dix jours.

Les talibans ont revendiqué l'attaque contre ce restaurant, prisé de la communauté étrangère de Kaboul mais tenu par un afghan. "Ce soir (vendredi), une attaque a été menée contre un restaurant d'envahisseurs étrangers", a indiqué sur Twitter Zabiullah Moudjahid, porte-parole habituel des insurgés. De son côté, le porte-parole de la police judiciaire afghane, Fraidoun Obaïdi, a indiqué à l'AFP que "deux Afghans ont été tués et 15 autres blessés", tandis qu'une ONG italienne, Emergency, précisait que l'une des victimes avait tout juste 12 ans.

Réunion importante dans 10 jours pour la paix en Afghanistan

L'attentat de vendredi, que le président afghan Ashraf Ghani a "fermement condamné", survient un peu plus d'une semaine avant une importante réunion, le 11 janvier,  entre la Chine, les Etats-Unis, le Pakistan et l'Afghanistan, qui doit permettre de reprendre les négociations de paix avec les rebelles talibans, interrompues l'été dernier. Selon des analystes interrogés par l'AFP, les insurgés durcissent leur insurrection pour arriver en position de force lors d'éventuelles négociations.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : pourquoi le nombre de jeunes en réanimation continue d'augmenter ?

EN DIRECT - Vaccination contre le Covid-19 : près de 6 millions de doses administrées en France

La mort d'Olivier Dassault complique un peu plus la succession à la tête de l'entreprise familiale

Covid-19 : aux États-Unis, les personnes vaccinées peuvent se réunir sans masque

La vaccination obligatoire des soignants "reste une possibilité", rappelle Gabriel Attal

Lire et commenter