Afrique du Sud : le triathlète français filmé par des caméras de surveillance avant de disparaître

Afrique du Sud : le triathlète français filmé par des caméras de surveillance avant de disparaître

DirectLCI
DISPARITION - David Bellet-Brissaud a disparu dans la nuit de vendredi à samedi à Port Elizabeth, en Afrique du Sud, où il devait disputer un triathlon. La police sud-africaine a lancé des recherches pour tenter de retrouver ce Français de 48 ans.

David Bellet-Brissaud, 48 ans, est porté disparu à Port Elizabeth depuis samedi. Ce Français qui vit au Gabon était arrivé accompagné de sa femme, jeudi, en Afrique du Sud, où il devait disputer un triathlon dimanche. Mais la veille de la compétition, dans la nuit de vendredi à samedi, il a mystérieusement disparu. 


Selon le Herald live, le couple s'était promené vendredi en fin d'après-midi sur le front de mer avant d'aller dîner avec des amis. Il est rentré dormir vers 21 heures au Paxton Hotel où il séjournait. Vers 1 heure de matin, sa compagne s'est rendu compte que David n'était plus là. Inquiète de ne pas le voir rentrer, elle a alors alerté les responsables de l'hôtel. 


Selon les images de vidéo-surveillance, David Bellet-Brissaud aurait quitté l'hôtel et fait quelques pas dans la rue. Une douzaine de minutes après, il est aperçu dans le port situé à environ trois kilomètres de là, a expliqué à l'AFP son frère Gaël Bellet-Brissaud. "On le voit entrer seul dans le port après avoir parlé à trois gardiens. Il est ensuite allé vers le quai des bateaux de pêcheurs", a-t-il ajouté. Sur d'autres images, on le voit "sauter" d'un bateau à quai à un autre, selon la porte-parole locale de la police, Priscilla Naidu.

Une récompense pour toute information qui aiderait la police

Depuis, le Français n'a plus donné aucune nouvelle. Il devait participer à la compétition de triathlon Iron man dimanche. Les plongeurs ont ratissé mardi et mercredi le port de Port Elizabeth, en vain. 


Sa femme, Lydie Bellet-Brissaud a déclaré lors d'une conférence de presse à Port-Elizabeth, lundi, que son mari, père de deux enfants, se sentait "enthousiaste mais aussi stressé" par la course, rapporte l'AFP. Le frère et la sœur du sportif sont arrivés dimanche en Afrique du Sud. La famille a décidé d'offrir une récompense de 12.000 rand (800 euros, ndlr) pour toute information qui pourrait aider à le retrouver.


Selon ses proches,  David Bellet-Brissaud avait un mode de vie très sain et n'avait pas de tendances suicidaires.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter