Afrique du Sud : une femme déclarée "morte" retrouvée vivante à la morgue

International

BÉVUE - A Johannesburg, en Afrique du Sud, une jeune femme a été découverte vivante dans le réfrigérateur d'une morgue, quelques heures après avoir été déclarée morte par des ambulanciers à la suite d'un accident de la route.

"Notre travail ne consiste pas à déclarer les vivants morts mais à maintenir les gens en vie". La société d'urgences médicales Distress Alert est anéantie. Comment une telle bévue a-t-elle pu arriver ? Une Sud-Africaine a en effet été déclarée morte par erreur après un accident de la route et a été découverte quelques heures plus tard... vivante dans le réfrigérateur d'une morgue.

Retour sur les faits : le 24 juin, les services d'urgence sont intervenus tôt sur le site d'un carambolage survenu à l'extérieur de Carletonville, au sud-ouest de Johannesburg. A l'extérieur d'un des véhicules, ils ont découvert les corps de ses trois occupants, apparemment décédés, a expliqué à l'AFP Gerrit Bradnick, le chef des opérations de la société privée d'urgences médicales Distress Alert. 

La miraculée conduite à l'hôpital

"Nous avons suivi nos procédures, nous n'avions aucune idée de ce qui avait bien pu se passer", a plaidé M. Bradnick. "Tous les tests ont été faits - la respiration, le pouls - et donc la patiente a été déclarée morte". Les trois victimes ont alors été évacuées sur la morgue.

C'est en plaçant son corps dans un réfrigérateur qu'un des employés de l'établissement s'est rendu compte que l'une des trois personnes supposées mortes respirait encore. La miraculée a alors été conduite à l'hôpital de Carletonville pour y être soignée. Distress Alert a ouvert une enquête sur les circonstances de cette mésaventure.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter