Air cocaïne : le commanditaire présumé interpellé en Espagne

NOUVEAU REBONDISSEMENT - Le cerveau présumé de cette rocambolesque affaire de trafic de cocaïne entre la République dominicaine et la France aurait été interpellé cette semaine en Espagne. Ce trafiquant français de stupéfiants aurait été interpellé lors d'un banal contrôle routier.

L'instruction était sur le point d'être bouclée. C'était sans compter sur ce nouveau rebondissement, dans l'affaire "Air cocaïne", qui n'en manquait pourtant pas : le commanditaire présumé aurait été interpellé cette semaine près de Barcelone, en Espagne, selon le JDD. Ali Bouchareb, décrit par le quotidien comme un "caïd lyonnais du trafic de stups", serait tombé après un banal contrôle de la police routière catalane en début de semaine.

Ali Bouchareb, un Français de 49 ans, faisait l'objet d'au moins trois mandats d'arrêts émis par la France, dont un pour son rôle de commanditaire supposé dans l'affaire "Air cocaïne", rappelle le JDD . Ce trafiquant de haschich reconverti dans le business bien plus lucratif de la cocaïne était apparu dans ce dossier sous les surnoms de "Rayan" ou "Daryan". C'est lui qui aurait "mandaté" l'homme d'affaires toulonnais Frank Colin - actuellement placé en détention provisoire - pour affréter trois vols transatlantiques.

Des photos avec Karim Benzema


Fin 2014, Ali Bouchareb avait déjà été arrêté en flagrant délit de réception de 400 kilogrammes de cocaïne en Espagne. Lors de cette arrestation, plusieurs photos le montrant en train de poser avec la star du Real Madrid, Karim Benzema, avaient été découvertes. Mais le "caïd lyonnais" avait été remis en liberté trois mois plus tard, et n'avait pas, aussitôt libre, respecté son contrôle judiciaire. Il devrait prochainement être remis aux autorités judiciaires françaises.

EN SAVOIR + >>  Après l'affaire du chantage à la sextape, le nom de Benzema apparaît dans celle d'Air cocaïne

La saga judiciaire d'"Air cocaïne" avait éclaté le 19 mars 2013. Quatre Français dont Bruno Odos et Pascal Fauret, les pilotes d'un Falcon 50 à destination de Saint-Tropez (Var), avaient été interpellés à Saint-Domingue après la découverte à bord de l'appareil de 26 valises contenant 682 kg de cocaïne.

Quatorze personnes mises en examen

En tout, quatorze personnes ont été mises en examen dans ce dossier, dont l'instruction a mis au jour l'organisation présumée d'un vaste trafic international de cocaïne acquise auprès des cartels de narcotrafiquants mexicains. La marchandise était transportée par voie aérienne, dans des jets privés. Les accusés pourraient être jugés par une cour d'assises spéciale.

De nombreux rebondissements aux airs de (mauvais) roman d'espionnage ont émaillé ce feuilleton judiciaire, dont la fuite rocambolesque de deux pilotes français condamnés à 20 ans de prison en République dominicaine. Une opération qui a valu au criminologue Christophe Naudin une arrestation en Egypte et une extradition vers Saint-Domingue, où, avec deux autres Français, il risque 20 ans de prison.

EN SAVOIR +

>>  Air Cocaïne : tout comprendre à cette rocambolesque affaire de drogue
>>  Air cocaïne : le criminologue Christophe Naudin arrêté en Egypte
>> "Air Cocaïne" : six questions pour une incroyable évasion

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : comment transformer son pass sanitaire en pass vaccinal ?

Qui était Jean-Jacques Savin, décédé en voulant traverser l'Atlantique à la rame ?

EN DIRECT - Covid-19 : près de 390.000 cas positifs en 24h, nouvelle hausse des contaminations

"Plus de 50% de la viande consommée en France" est-elle halal ?

A l'hôpital, un quart des patients positifs au Covid-19 ont été admis pour un autre motif

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.