"Air Cocaïne" : qui est Aymeric Chauprade, l'élu FN qui aurait aidé les pilotes à s'évader ?

"Air Cocaïne" : qui est Aymeric Chauprade, l'élu FN qui aurait aidé les pilotes à s'évader ?

PORTRAIT - Le rôle qu'il a pu jouer dans l'opération d'exfiltration des deux pilotes français assignés à résidence en République dominicaine intrigue. S'il ne confirme pas mais ne nie pas non plus son implication, le controversé Aymeric Chauprade, élu frontiste adepte de l'idée d'un "choc des civilisations", n'en est pas à son premier "coup d'éclat".

Quel rôle Aymeric Chauprade a-t-il joué dans l'évasion des deux pilotes français retenus en République dominicaine ? Alors que BFMTV affirme que l'eurodéputé FN était "au plus près" de l'opération d'exfiltration qui a permis aux deux hommes, condamnés à 20 ans de prison pour trafic de cocaïne, de se jouer des autorités dominicaines pour quitter les Caraïbes, lui s'est simplement "réjoui", sur RTL , "du fait qu'ils aient retrouvé leur famille et leur liberté". "Je ne commenterai pas les différentes versions qui ont été données", a-t-il botté en touche lorsqu'on l'interrogeait sur son éventuelle participation.

Mais un peu plus tôt, il avait lui-même relayé sur Twitter l'article de BFMTV évoquant son implication. Un compte Twitter où l'on retrouve également une photo prise la semaine dernière avec les deux pilotes, que ce soutien de longue date a rencontré dans le pays où ils étaient assignés à résidence :

Quel que soit le rôle qu'il a joué, Aymeric Chauparde se retrouve aujourd'hui sous les feux de l'actualité. Une nouvelle fois, car c'est loin d'être la première fois que cet homme de 46 ans fait parler de lui. " Front national : Marine Le Pen punit l'indiscipliné Aymeric Chauparde ", titrait ainsi metronews en janvier 2015, lorsque la patronne du FN, dont ce diplômé de Sciences Po Paris était le conseiller spécial sur les affaires internationales, l'avait démis de ses fonctions de chef de la délégation frontiste au Parlement européen. En cause, une vidéo postée sur Internet dans laquelle celui dont l'investiture comme tête de liste FN aux européennes en Ile-de-France avait été officialisée un an plus tôt promouvait la théorie du choc des civilisations : il y évoquait "un Hexagone en guerre avec des musulmans" et dénonçait une "cinquième colonne" islamiste en France. La présidente du FN n'a toutefois pas totalement coupé les ponts avec ce proche de sa nièce Marion Maréchal-Le Pen, très implanté dans les groupes catholiques d’extrême droite.

Il a été le conseiller de l'ancien Président de la Républicaine dominicaine

Mais c'est en 2009 que l'idéologue et géopoliticien controversé s'était fait remarquer dans les cercles de l'extrême droite : le ministre de la Défense Hervé Morin l'avait alors démis de ses fonctions d'enseignant au Collège Interarmées de défense en raison de ses écrits conspirationnistes sur les attentats du 11-Septembre, dans un livre intitulé Chronique du choc des civilisations (2008). Un limogeage annulé ensuite devant le tribunal administratif de Paris pour des raisons de procédure.

Ce proche de l'Action française est d'abord connu pour être un grand ami de la Russie (en mars 2014, il avait assisté en observateur au référendum pour le rattachement de la Crimée à la Russie, et était encore à Moscou avec Marion Maréchal-Le Pen au début du mois). Mais il est aussi un fin connaisseur de la République dominicaine : "un pays que je connais bien pour y avoir travaillé durant quatre ans, entre 2009 et 2012, comme conseiller du Président de la République dominicaine, le Dr Leonel Fernandez" (plus au pouvoir depuis), souligne-t-il lui-même sur son blog . Le fait que son nom soit aujourd'hui évoqué dans l'évasion des pilotes de l'affaire "Air Cocaïne" – selon Valeurs Actuelles , la facture d'un hélicoptère qui leur aurait servi à faire diversion était éditée à son nom – n'est donc pas le fruit du hasard.

À LIRE AUSSI >> "Air Cocaïne" : ce qu'on sait de la rocambolesque évasion des pilotes condamnés

Les articles les plus lus

Pass sanitaire, terrasses, obligation vaccinale... Ce que prévoit le projet de loi adopté par le Parlement

EN DIRECT - Submergée par les nouveaux cas de Covid, la Haute-Corse serre la vis

Restaurants, terrasses, trains, cinémas... Où le pass sanitaire sera-t-il obligatoire ?

"Nous sommes passés de Socrate à Francis Lalanne" : le discours cinglant d'un sénateur contre les anti-vaccins

"Notre patrimoine génétique est tranquille", les explications du Pr Salomon sur les vaccins à ARN messager

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.