Al-Qaïda : deux Français arrêtés au Yémen

Al-Qaïda : deux Français arrêtés au Yémen

International
DirectLCI
TERRORISME – Le ministère des Affaires étrangères a confirmé vendredi soir l'arrestation au Yémen de deux Français, membres présumés de la branche la plus dangereuse d'Al-Qaïda.

Deux hommes de nationalité française ont été arrêtés jeudi par des forces de sécurité au Yémen. Soupçonnés d'appartenir à une cellule d'Al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQPA), ils ont été appréhendés alors qu'ils tentaient de quitter le pays. La France a confirmé l'information vendredi soir. Paris "coopérait étroitement avec les autorités yéménites dans la lutte contre les organisations terroristes actives sur leur territoire", a indiqué un porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

"Le recrutement de ressortissants étrangers est à ce titre une préoccupation majeure qui fait l'objet d'une coopération entre les services spécialisés", a ajouté ce dernier. Les deux Français, d'origine tunisienne et âgés de 32 ans, faisaient partie du réseau dans la province du Hadramout (sud-est), selon l'agence d'information officielle yéménite Saba.

La branche la plus dangereuse d'Al-Qaïda selon les Etats-Unis

Ces arrestations ont été annoncées en même temps que la mort d'un Saoudien et d'un Daguestanais, également membres présumés d'Al-Qaïda, tués dans la province de Chabwa (sud). L'armée yéménite a lancé le 29 avril dernier une opération d'envergure contre AQPA, bien implantée dans le sud et l'est du Yémen et considérée comme la plus dangereuse des branches du réseau par les Etats-Unis.

Alors que cette offensive d'envergure est en cours, une attaque sans précédent attribuée à Al-Qaïda et faisant cinq morts a visé vendredi soir le palais présidentiel au Yémen, où le ministre de la Défense a échappé à un attentat. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter