Alerte au tsunami en Nouvelle-Calédonie et deux autres archipels du Pacifique après un violent séisme

International

PRUDENCE - Une alerte au tsunami a été émise ce mercredi 29 août en Nouvelle-Calédonie et deux autres archipels du Pacifique après un tremblement de terre de magnitude 7,1 enregistré à plus de 200 km à l'Est de l'archipel français. "Des petites vagues de tsunami ont été observées", rapporte le Centre d'alerte.

Une alerte au tsunami a été lancée ce mercredi 29 août en Nouvelle-Calédonie et deux autres archipels du Pacifique. Cela fait suite à un violent tremblement de terre de magnitude 7,1, qui a été enregistré à plus de 300 km à l'Est de l'archipel français de Nouvelle Calédonie, sans faire de dégâts, a rapporté dans la matinée l'Institut de veille géologique américain (USGS).

"De petites vagues de tsunami ont été observées", a rapporté le Centre d'alerte tsunami dans le Pacifique en ajoutant que "les personnes situées sur les zones côtières doivent exercer un niveau d'attention normal, sans autre action particulière". Les vagues qui ont atteint les îles loyauté, au large de la côte orientale de la Nouvelle-Calédonie et à 250 km à l'Ouest de l'épicentre du séisme, ne faisaient que quelques centimètres de haut. Aux îles Fidji, un responsable du centre de veille sismologique, Laisenia Rawace, a indiqué qu'aucune vague anormalement haute n'avait été repérée pour le moment.

L'épicentre du tremblement de terre était situé à environ 370 kilomètres à l'est de Nouméa, à 10 kilomètres de profondeur, selon l'USGS. "Nous l'avons ressenti et il a été ressenti encore plus fortement dans les îles Loyauté", a déclaré le porte-parole de la direction de la sécurité civile, Olivier Ciry. "Mais il n'y a rien à signaler. Il n'y a pas de dégâts, pas de tsunami."

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter