Facebook suspend les comptes de complotistes américains "dangereux"

International
DirectLCI
FACEBOOK CONTRE LE COMPLOT - Facebook a supprimé de sa plateforme et de sa filiale les comptes de 7 personnes et organisations catégorisées en tant que "individus et organismes dangereux", notamment connues pour relayer des théories du complot.

Facebook va supprimer définitivement de sa plateforme et de sa filiale Instagram les comptes de plusieurs personnalités controversées. Parmi elles, le leader noir américain Louis Farrakhan, aux propos régulièrement antisémites, ou d'extrême droite comme le complotiste Alex Jones. "Nous avons toujours interdit les individus ou organisations qui promeuvent  ou se livrent à la violence et la haine, quelle que soit l'idéologie", a indiqué l'entreprise, qui a au total supprimé sept comptes de personnes et organisations entrant dans la catégorie "individus et organismes dangereux" établie par Facebook. 


"Le processus d'évaluation de possibles infractions (ndlr : aux règles d'utilisation du réseau social) est très poussé et c'est ce qui nous a conduit à décider de supprimer ces comptes aujourd'hui" jeudi, a poursuivi une porte-parole dans un courriel. Louis Farrakhan est le leader de l'organisation "Nation of Islam", fondée en 1930. L'organisation et son leader sont connus pour des prises de position violentes, souvent antisémites ou homophobes. Alex Jones est un complotiste américain d'extrême droite, fondateur du site d'Infowars (également supprimé), prompt à relayer théories du complot et autres infox. 

En vidéo

Facebook Research, un nouveau scandale pour Facebook ?

Alex Jones est notamment connu pour avoir prétendu que la fusillade dans l'école primaire Sandy Hook était une mise en scène. Facebook va retirer toutes les pages, groupes et comptes qui représentent  les personnes concernées, ainsi que tous les événements auxquels elles participent.


La catégorie "individus et organismes dangereux" de Facebook est définie ainsi sur son site internet en français: "Afin d'éviter et d'empêcher toute  nuisance et tout danger dans le monde réel, les organisations ou individus impliqués dans les activités suivantes ne sont pas les bienvenus sur Facebook : les activités terroristes, la haine organisée, les meurtres de masse ou en  série, la traite des personnes, la violence ou les activités criminelles organisées". Facebook est très critiqué pour ne pas faire assez efficacement la chasse aux contenus haineux et communique régulièrement sur le sujet.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter