Au lendemain de sa démission, Bouteflika demande "pardon" au peuple algérien dans une lettre d'adieux

International

Toute L'info sur

L'Algérie se soulève contre Bouteflika

LETTRE - Alors que le peuple algérien demande un changement en profondeur du système politique au lendemain de la démission d'Abdelaziz Bouteflika, ce dernier a adressé une nouvelle lettre aux citoyens, affirmant avoir été "sincère" et demandant pardon pour "toute négligence" commise durant ses mandats.

Au lendemain de sa démission de la présidence de l’Algérie, après vingt ans au pouvoir, Abdelaziz Bouteflika a adressé une nouvelle lettre au peuple algérien, s’excusant notamment pour "toute négligence" qu’il aurait pu commettre durant ses quatre mandats à la tête du pays. Le désormais ancien chef de l’Etat affirme néanmoins avoir passé "ses meilleures années avec les Algériens" et avoir été sincère dans ses fonctions de président.


"Alors que je quitte la scène politique, je ne suis pas malheureux et je n’ai pas peur pour l’avenir de notre pays. Au contraire, je suis confiant que vous allez poursuivre, avec vos nouveaux dirigeants, le processus des réformes", a-t-il notamment déclaré dans cette lettre, diffusée en arabe par l’agence officielle et notamment relayée par le média algérien TSA.

"Quittant mes responsabilités, il était de mon devoir de mettre fin à mon parcours présidentiel en m’adressant à vous par le biais de cette dernière lettre par laquelle je demande pardon à mes compatriotes envers lesquels j’ai été négligeant", a-t-il poursuivi avant d’ajouter : "Je vous demande pardon en tant qu’être humain, qui n’est pas dépourvu de faire des erreurs, pour toute négligence que j’aurais pu commettre à votre encontre, que ce soit une parole ou un acte."

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter