Algérie : figure puis personnage honni du Hirak, le chef d'état-major Ahmed Gaïd Salah est mort

Algérie : figure puis personnage honni du Hirak, le chef d'état-major Ahmed Gaïd Salah est mort

DÉCÈS - Le chef d'état-major de l'armée algérienne est décédé à l'âge de 79 ans, a annoncé la télévision publique algérienne, lundi 23 décembre. Personnage incontournable du vaste mouvement de révolte qui a marqué le pays ces derniers mois, il avait fortement contribué à la chute de l'ex-président Bouteflika.

L'Algérie perd un homme fort du mouvement d'opposition... puis du pouvoir en place. La télévision publique a annoncé lundi 23 décembre la mort du général Ahmed Gaïd Salah d'une crise cardiaque à l'âge de 79 ans. C'est lui qui, en mars dernier, avait invoqué la Constitution pour pousser le président Bouteflika vers la sortie. Une réussite puisque le chef d'Etat avait alors démissionné un mois plus tard. 

À lui seul, le chef d'état-major de l'armée algérienne avait incarné un temps les espoirs du Hirak, ce vaste mouvement de contestation populaire face au "système" politique à la tête de l'Algérie depuis l'indépendance. Il était la figure du haut commandement militaire, qui assurait en quelque sorte l'intérim jusqu'à l'élection d'un nouveau président.

Toute l'info sur

L'Algérie se soulève contre Bouteflika

Lire aussi

Soutien à l'élection vécue comme une mascarade

Seulement, Ahmed Gaïd Salah a été la cible des manifestants, lui reprochant d'avoir retourné sa veste en appelant à la démission de Bouteflika tandis qu'il était considéré comme son favori pendant de longues années. 

Le général était également dans le viseur du Hirak après avoir soutenu publiquement la tenue d'une élection, fortement contestée dans le pays et vécue par beaucoup comme une mascarade démocratique. Ce dernier avait assuré des semaines durant que la participation à l'élection serait "massive". Pourtant, plus de 6 Algériens sur 10 ont boudé l'élection le jour venu.  Le 19 décembre, Ahmed Gaïd Salah avait assisté à la cérémonie d'investiture du nouveau président élu, Abdelmadjid Tebboune. 

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Feu vert de l'Assemblée nationale à l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 1er juin

Covid-19 : l'explosion des variants est-elle provoquée par le vaccin Pfizer ?

EN DIRECT - À peine président, Joe Biden signe une série de décrets dont le retour dans l'Accord de Paris

"Langue Covid" : un nouveau symptôme du virus ?

Vents violents : cinq départements désormais en vigilance orange

Lire et commenter