Allemagne : 54.000 personnes évacuées le jour de Noël après la découverte d'une bombe de la 2nde guerre mondiale

DirectLCI
ALERTE - Des dizaines de milliers d'habitants d'Augsbourg, dans le sud de l'Allemagne ont été priés de quitter leur logement le jour de Noël pour désamorcer une bombe datant de la Seconde guerre mondiale. La mairie explique qu'il était plus facile de le faire un jour férié.

C'est la plus grande opération de ce type réalisée en Allemagne depuis 1945, et elle a eu lieu... le jour de Noël. Dimanche 25 décembre vers 8h du matin (heures françaises), quelques 54.000 habitants ont été évacués de leurs domiciles à Augsbourg, dans le sud du pays, après la découverte d'une bombe datant de la Seconde guerre mondiale.


Au total, près de 900 policiers ont été mobilisés. Et les démineurs ont terminé le désamorçage de l'engin de 1,8 tonne après quatre heures de travail vers 19h, entraînant la "suspension" des mesures d'évacuation par la municipalité. L'explosif avait été découvert cinq jours plus tôt lors d'un chantier dans le centre de la ville. Les autorités avaient alors mis en place un périmètre de sécurité de 1500 mètres autour avant de prévoir une évacuation des habitants le jour du désamorçage.


Dans cette ville bavaroise qui compte 290.000 habitants, le maire Kurt Gribl avait appelé "chacun à vérifier que ses proches, parents, amis avaient trouvé à se loger en dehors de la zone" de sécurité. "Faites attention les uns aux autres", avait-t-il ajouté. Des écoles et  gymnases avaient alors été mis à disposition pour les personnes qui ne pouvaient trouver refuge ailleurs.

Encore 3000 bombes rien qu'à Berlin

Pour un 25 décembre, la situation était particulièrement inhabituelle a reconnu un porte-parole de la municipalité à la chaîne n24  : "L'évacuation pendant un jour ouvrable aurait été plus difficile", a tenté de justifier la ville sur son site internet. "Pendant un jour férié, il y a moins de circulation". La mairie décrivait alors dimanche une "atmosphère fantomatique" dans le quartier. "Personne dans les rue, pas un visage derrière les fenêtres", pouvait-on lire.


Soixante-dix ans après la guerre, de nombreuses bombes sont encore présentes dans le sol allemand. Et les découvertes sont fréquentes pendant les chantiers. Selon les autorités, il y en aurait environ encore 3000 rien qu'à Berlin. La plus grosse évacuation jusqu'à présent pour désamorçer l'un de ces engins avait eu lieu en 2011 à Coblence dans l'ouest du pays, où 45.000 personnes avaient été contraints de quitter leurs domiciles.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter