Allemagne : Angela Merkel candidate à un quatrième mandat de chancelière

DirectLCI
ÉLECTION - La chef de l'Etat allemand est candidate à sa propre succession aux législatives de juillet prochain outre-Rhin. Elle l'a annoncé ce dimanche à son parti.

La chef de l'Etat allemand Angela Merkel est candidate à sa propre succession aux législatives de juillet prochain outre-Rhin. L'intéressée l'a d'ores et déjà annoncée ce dimanche à son parti, le CDU, et l'officialisera auprès des Allemands dans la soirée. A 62 ans, la chancelière a aussi fait savoir qu'elle ambitionne d'être réélue à la présidence du parti démocrate-chrétien lors du congrès de décembre.

  

Samedi sur CNN, Norbert Röttgen (CDU) avait déjà chuchoté que Merkel briguerait un quatrième mandat. "Elle est absolument déterminée à contribuer à renforcer l'ordre international libéral", avait expliqué ce proche. "Elle est l'une des pierres angulaires de ce concept politique de l'Occident agissant comme un acteur mondial. Elle va donc se présenter et agir comme un leader responsable", avait-il affirmé.

L'actuelle chancelière est au pouvoir depuis onze ans en Allemagne. Après avoir vu sa popularité chuter tout au long de l'année 2016 et son parti multiplier les revers  électoraux du fait des critiques contre sa politique d'immigration généreuse, elle est récemment remontée dans les sondages.


Le ralentissement du flux d'arrivée de réfugiés dans le pays, et surtout les craintes suscitées par la victoire de Donald Trump à l'élection présidentielle américaine, lui ont depuis permis de rebondir. Ses partisans voient en effet en elle un gage de stabilité, et le dernier défenseur de poids des valeurs démocratiques de l'Occident face à la montée des populismes.

Lire aussi

Lire aussi

En vidéo

En Allemagne, le chômage au plus bas depuis la réunification

En vidéo

Allemagne : comment expliquer la cuisante défaite du parti de Merkel ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter