Allemagne : une attaque au couteau dans un train fait trois blessés graves, l'auteur présumé interpellé

Allemagne : une attaque au couteau dans un train fait trois blessés graves, l'auteur présumé interpellé

FAIT DIVERS - Plusieurs personnes ont été blessées ce samedi dans un train en Bavière (Allemagne) lors d'une attaque au couteau. L'auteur présumé, un homme, a été interpellé, a annoncé la police locale.

Une attaque au couteau dans un train ICE en Bavière, en Allemagne, ce samedi 6 novembre au matin, a fait trois blessés graves. Les trois victimes, grièvement touchées, ont été admises dans des hôpitaux bavarois, mais leurs jours ne seraient cependant pas en danger, selon la police de Neumarkt in der Oberplatz. 

L'auteur présumé, un homme de 27 ans, a été interpellé et il n'y a "désormais plus aucun danger", assure la police, après que des rumeurs eurent évoqué la présence de plusieurs assaillants.

Deux policiers à bord du train

Si les forces de l'ordre n'ont pas donné davantage de précision sur l'assaillant présumé, selon plusieurs médias allemands, il s'agit d'un Syrien pouvant souffrir de troubles psychiatriques. L'enquête a été à ce stade confiée au parquet de Nuremberg, et non au parquet fédéral chargé des affaires terroristes.

Environ 300 personnes se trouvaient à bord de ce train ICE, l'équivalent du TGV, reliant Ratisbonne à Hambourg. Par chance, deux membres des forces spéciales de la police bavaroise, qui n'étaient pas en service à ce moment-là, faisaient partie des passagers et ont pu intervenir rapidement pour neutraliser l'agresseur, raconte Bild.

Lire aussi

Selon le journal Die Welt, qui cite la préfecture de police du Haut-Palatinat, la police aurait été informée vers 9h du matin "qu'il allait y avoir des attaques contre des passagers dans un ICE". Le train à grande vitesse ICE a été immobilisé en gare de Seubersdorf.

"Cette attaque au couteau est horrible", a réagi le ministre de l'Intérieur, Horst Seehofer. "Je tiens à remercier tout le monde, en particulier la police et le personnel du train, pour leur action courageuse, qui a permis d'éviter pire encore", ajoute-t-il dans une déclaration sur Twitter. "Le mobile du crime n'est toujours pas clair et va maintenant être déterminé", promet-il.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : comment transformer son pass sanitaire en pass vaccinal ?

EN DIRECT - Covid-19 : près de 390.000 cas positifs en 24h, nouvelle hausse des contaminations

Qui était Jean-Jacques Savin, décédé en voulant traverser l'Atlantique à la rame ?

"Plus de 50% de la viande consommée en France" est-elle halal ?

A l'hôpital, un quart des patients positifs au Covid-19 ont été admis pour un autre motif

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.