Allemagne : le fondateur de Pegida inculpé pour "incitation à la haine raciale"

International

ISLAMOPHOBIE - En septembre 2014, Lutz Bachmann, 42 ans, avait qualifié les "réfugiés de guerre et les demandeurs d'asile" de "bétail" et de "racaille" sur sa page Facebook.

Il encourt jusqu'à 5 ans de prison. Ce vendredi, le fondateur du mouvement anti-réfugiés et islamophobe Pegida, Lutz Bachmann (42 ans), a été inculpé par le Parquet de Dresde (est de l'Allemagne) pour "incitation à la haine raciale" après avoir qualifié sur internet les réfugiés de "bétail" et de "racaille", rapporte l'AFP. 

En septembre 2014, l'ex-leader de Pegida, déjà condamné à des peines de prison pour des braquages et des délits liés à la drogue selon l'agence allemande DPA, avait visé les "réfugiés de guerre et les demandeurs d'asile" sur postés plusieurs messages sa page Facebook. Des propos qui selon le parquet constituent "un trouble à l'ordre public" ainsi qu'une "atteinte à (leur) dignité".

Une photo imitant Adolf Hitler

Exhumés fin janvier, ces propos avaient été mis en parallèle avec une photo montrant Lutz Bachmann en train de singer Adolf Hitler parue dans la presse qui l"avait poussé à la démission du leadership de Pegida, avant de réintégrer le mouvement un mois plus tard. Le mouvement anti-réfugiés lui ne tarit pas. Lundi, Pegida a encore réuni environ 10.000 personnes à Dresde, selon l'agence allemande DPA.

Lancés à l'automne 2014 à Dresde , ces rassemblements du lundi où les réfugiés, les étrangers et l'islam sont conspués, n'ont jamais cessés de prendre de l'ampleur, dans d'autres villes, avant que les sorties de son leaders ne sont fortement relayées par les médias allemands. Mais l'afflux record des réfugiés prévu de l'autre côté du Rhin - un million pour 2015 - semble encore donner du grain à moudre au mouvement toujours mobilisé . A moins que cette nouvelle inculpation ne change la donne ?

A LIRE AUSSI
>> Allemagne : démission du leader de pegida, qui avait posé en Hitler
>> Vidéo - Allemagne : Pegida marche contre l'accueil des réfugiés

>>  Mouvement islamophobe Pegida : une contagion en France est-elle possible ?

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter