Allemagne : percée populiste et camouflet électoral pour Angela Merkel

International
ALLEMAGNE - Le parti anti-migrants AfD arrive deuxième de l'élection régionale qui s'est déroulée dimanche en Mecklembourg-Poméranie occidentale. Une sévère défaite pour Angela Merkel, élue de cette région, et pour son parti, la CDU, devancé pour la première fois par l'extrême droite.

Les populistes  de l’AfD (Alternative für Deutschland) peuvent sabrer le champagne. Tandis que les sociaux-démocrates du SPD arrivent en tête de l'élection régionale organisée dimanche en Mecklembourg-Poméranie occidentale (nord-est de l'Allemagne), avec environ 30% des suffrages, selon des résultats préliminaires, le parti anti-migrants enregistre un succès éclatant.

Angela Merkel défaite dans son fief

Avec les 22% des voix qui lui sont attribués, l'AfD se classe en effet deuxième du scrutin, se payant le luxe de devancer la CDU d’Angela Merkel, plombée par sa politique d'accueil des réfugiés. Le parti anti-migrants, qui a enchaîné les succès électoraux cette année et participait pour la première fois à une élection dans ce Land, siègera désormais dans neuf des 16 parlements régionaux. Trois ans seulement après sa création.

Pour Angela Merkel, pourtant élue de la région, c’est la douche froide : sa CDU, donnée troisième, ne recueillerait que  19-20% des voix. "La cerise sur le gâteau c'est qu'on laisse la CDU de Merkel derrière nous (...) et peut-être est-ce même le début de la fin pour la chancelière Merkel", n'a pas manqué de lancer Leif-Erik Holm, chef de file de l'AfD en Mecklembourg-Poméranie occidentale. 


L’immigration et la crise des réfugiés sont les deux thèmes qui ont monopolisé la campagne électorale dans cet État-région de l'ex-RDA communiste, alors même que seulement quelques milliers de réfugiés y sont installés. 


En France, Marine Le Pen, a félicité les "patriotes de l'AfD", qui "balaient le parti" d'Angela Merkel. "Ce qui était impossible hier est devenu possible (...) : toutes mes félicitations !", a tweeté la présidente du Front national.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter