Allemagne : pourquoi les migrants ont-ils été accueillis sous les applaudissements ?

Allemagne : pourquoi les migrants ont-ils été accueillis sous les applaudissements ?

DECRYPTAGE - Un nombre record de migrants sont arrivés ce week-end en Allemagne sous les vivats et les chants, au terme d'un périple semé d'embûches à travers l'Europe. Un accueil chaleureux qui ne doit rien au hasard. Explications.

Des scènes de liesse après avoir vécu l’enfer. A l'issue d'un périple semé d’embûches à travers l’Europe, environ 20.000 migrants ont été salués par les chants, les pancartes et les dons de centaines de citoyens qui se sont pressés ce week-end dans les gares allemandes. Comment expliquer ces scènes surprenantes ? Éléments d'explications, avec Barbara Kunz, chercheuse au Comité d'études des relations franco-allemandes (Cerfa), et Martina Zimmermann, journaliste pour la radio publique allemande.

Pour comprendre ce tapis rouge déroulé depuis quelques jours, il faut remonter à la fin du mois d'août. Aux quatre coins du pays, des actes anti-réfugiés sont en effet signalés. Notamment à Nauen, dans le nord-est du pays, où un incendie criminel détruit un gymnase qui devait accueillir quelques 130 réfugiés. Dans le même temps, des violences ont opposé les policiers et des militants d'extrême droite protestant contre un foyer de réfugiés à Heidenau (Saxe, est). Des scènes inconcevables pour de nombreux Allemands qui, dans la foulée de la publication de la photo du petit Aylan , sont sortis de leur torpeur et ont manifesté un soutien sans précédents ces derniers jours. "Cet accueil est une réaction à ces manifestations, pour montrer qu’il existe une autre Allemagne", nous explique Barbara Kunz, chercheuse au Comité d'études des relations franco-allemandes (Cerfa). Un constat partagé par Martina Zimmermann, journaliste pour la radio publique allemande : "Les attaques de l’extrême droite ont provoqué une union sacrée en faveur du droit d’asile."

A LIRE AUSSI >> VIDEO - Les images de l'accueil émouvant des migrants en Allemagne

"Cela rappelle la chute du Mur"

Au delà de l’actualité brûlante, ce mouvement de solidarité s’explique également par les épisodes douloureux que la société allemande a traversé depuis un demi-siècle. "De nos jours, beaucoup d’Allemands sont conscients qu’il y a 70 ans, ils ont provoqué des flux migratoires, des milliers de personnes ont tenté de sauver leur vie", remarque Barbara Kunz. "Il y a beaucoup d’Allemands qui sont eux-mêmes d’anciens réfugiés, ou dont la famille a émigré à la suite de la Seconde guerre mondiale", abonde Martina Zimmermann.

Plus récemment, la chute du mur de Berlin a accentué ce sentiment auprès des jeunes générations. "Ces images me font penser à celle de 1989, quand les réfugiés d’Allemagne de l’Est sont arrivés à l’Ouest, constate Barbara Kunz. Avant de se souvenir : "A l’époque, les Hongrois faisaient partie des premiers à enlever les barbelés. C’est aujourd’hui l’inverse..." Pour Martina Zimmermann, "il y a une culture d’accueil qui existe depuis cette époque dans la conscience collective". 

A LIRE AUSSI
>>  Comment le foot allemand se mobilise pour venir en aide aux réfugiés
>>  Drame des migrants : et moi, comment puis-je concrètement les aider ?

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Israël/Palestine : l'Onu craint "une véritable guerre"

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

Traque dans les Cévennes : un homme armé toujours en fuite après un double meurtre

Procès du meurtre d'Arthur Noyer : Nordahl Lelandais ne fera pas appel

"On veut lui faire porter le chapeau", confie la sœur du tueur présumé d'Eric Masson

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.