Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne, cinq morts et plusieurs blessés

Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne, cinq morts et plusieurs blessés

FAIT DIVERS - Une voiture a percuté plusieurs passants, ce mardi à Trèves, dans l'ouest de l'Allemagne. Le bilan est de cinq morts, dont un bébé de 9 mois, et une quinzaine de blessés.

Une "scène d'horreur". Ce mardi, un homme ivre et souffrant de troubles psychiatriques a fauché des passants dans une zone piétonne à Trèves, dans le sud-ouest de l'Allemagne, tuant cinq personnes, dont un bébé de 9 mois, avant d'être interpellé. Le véhicule a "heurté et écrasé des passants au hasard", a décrit un responsable de la police locale, Franz-Dieter Ankner.

Cinq personnes ont été tuées, selon un nouveau bilan de la police, et quatorze blessées, certains se trouvant dans un état grave, dans cette ville de Rhénanie-Palatinat, non loin de la frontière avec le Luxembourg. "Des gens ont été arrachés à la vie en une seconde, tués par cet acte de folie, dont un petit enfant, un bébé", a annoncé très émue la dirigeante de l'État régional où se sont déroulés les faits, Malu Dreyer. "C'est une scène d'horreur", a déploré un porte-parole de la police.

Une jeune femme de 25 ans, une septuagénaire et un homme de 45 ans sont également décédés, a indiqué la police. La police n'a pas donné d'indication sur la cinquième victime.

"Ce qui s'est passé à Trèves est choquant. Nos pensées vont aux proches des victimes, aux nombreux blessés et à tous ceux qui sont en ce moment en service pour s'occuper des personnes touchées", a réagi le porte-parole d'Angela Merkel, Steffen Seibert, sur Twitter.

Des "troubles psychiatriques"

Le conducteur est un Allemand de 51 ans, selon la police qui exclut à ce stade l'hypothèse d'un motif politique, terroriste ou religieux. Natif de la région, il souffrait de troubles psychiatriques qui pourraient avoir joué un rôle dans son acte, a indiqué le procureur Peter Fritzen lors d'une conférence de presse en début de soirée. Le parquet envisage de le placer dans un centre psychiatrique, a précisé le procureur.

Plusieurs attaques à la voiture-bélier ont été menées ces dernières années en Allemagne par des forcenés souffrant de troubles psychologiques. La plus grave avait été perpétrée en avril 2018 à Münster. Un homme avait foncé avec un camping-car sur un groupe de personnes réunies devant un restaurant, tuant cinq d'entre elles, avant de se suicider par balle.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Qui était Jean-Jacques Savin, décédé en voulant traverser l'Atlantique à la rame ?

Covid-19 : comment transformer son pass sanitaire en pass vaccinal ?

EN DIRECT - Covid-19 : "Il n'y a pas de décrue globale de l'épidémie mais nous avons des raisons d'être optimiste", assure Gabriel Attal

"Plus de 50% de la viande consommée en France" est-elle halal ?

A l'hôpital, un quart des patients positifs au Covid-19 ont été admis pour un autre motif

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.