Allemagne : un ministre dérape en qualifiant un acteur noir de "nègre merveilleux"

Allemagne : un ministre dérape en qualifiant un acteur noir de "nègre merveilleux"

POLÉMIQUE - Le ministre bavarois de l'Intérieur, Joachim Herrmann, tente de se justifier mardi matin après son dérapage lors d'un débat télévisé sur la crise migratoire. Il s'était attiré les foudres de Twitter après avoir qualifié un acteur allemand noir de "nègre merveilleux".

La scène, lundi soir sur le plateau de la chaîne publique ARD, a laissé les téléspectateurs allemands et les autres invités médusés. Alors que l'Allemagne fait face à une hausse spectaculaire du nombre des demandeurs d'asile et réfugiés, qui pourraient être 800.000 personnes cette année, le ministre de l'Intérieur bavarois, Joachim Hermmann, était venu débattre de la crise migratoire.

Encourager l'immigration en la stigmatisant

Au moment où un autre intervenant s'exprimait sur les réussites de l'intégration des immigrés en Allemagne, il l'interrompt pour évoquer un acteur et chanteur d'origine tunisienne, très populaire dans le pays, qui a obtenu la nationalité allemande en 1971 : “Roberto Blanco a toujours été un nègre merveilleux qui a toujours merveilleusement plu à la plupart des Allemands.” Sur sa lancée, Joachim Herrmann en remet ensuite une couche avec un autre exemple, footballistique : “Et au FC Bayern [de Munich], il y en a aussi beaucoup avec la peau noire qui jouent et les fans du FC Bayern trouvent ça très bien.”

Tollé en Allemagne

Alors qu'Angela Merkel s'est élevée avec force ces derniers jours contre la hausse des actes de violence et de la diffusion de propos racistes dans le pays, l'emploi de ce mot péjoratif et insultant par le ministre bavarois du parti conservateur CSU, allié à la CDU de la chancelière, n'a pas manqué de susciter une vive polémique. En particulier sur Twitter, où #Neger (“nègre” en allemand) était en tête des hashtags utilisés sur les réseaux sociaux mardi matin. "Ai-je mal entendu ?", se demande ainsi un internaute, quand un autre raille un Herrmann qui "n'a par ailleurs rien contre les #Nègres qui s'occupent du ménage ou travaillent dans les champs".

Face au tollé, Joachim Herrmann a tenté de se justifier mardi matin sur différents plateaux de télévision, expliquant que sa sortie était une réaction ironique à un commentaire d'un Bavarois qui se plaignait de la venue de "nègres" dans sa région. "Autrement, je n'utilise jamais ce mot", a-t-il assuré à N24. Pas sûr que cela suffise à éteindre la polémique.

A LIRE AUSSI
>>
"Quand Barack Obama prononce le mot 'nigger', c'est un tsunami"
>> Les "caricatures négrières" du boulanger font polémique
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : des signaux "un peu encourageants" sur sa gravité, selon le Dr Fauci

Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

Un vaccin qui "n'empêche pas la transmission", est-ce vraiment "du jamais-vu depuis Pasteur" ?

Présidentielle 2022 : un premier meeting "à risque" pour Eric Zemmour

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.