S'essuyer les pieds sur le drapeau indien, une "insulte" ? Amazon retire ses paillassons controversés

DirectLCI
BLASPHEME - Le géant de la vente en ligne Amazon a annoncé ce jeudi avoir retiré de la vente des paillassons aux couleurs du drapeau indien. Ces derniers avaient été vivement dénoncés par New Delhi, qui menaçait de sanctions diplomatiques.

Qu'on se le dise, on ne s'essuiera pas les pieds sur le drapeau indien.  La ministre des Affaires étrangères Sushma Swaraj a déclaré mercredi 11 janvier que la vente de paillassons sur le site web canadien d'Amazon représentait une insulte "inacceptable" et a exigé des excuses.


"Amazon doit s'excuser inconditionnellement. Ils doivent retirer tous les produits insultant notre drapeau immédiatement", avait déclaré Sushma Swaraj sur Twitter.

Les responsables d'Amazon en Inde menacés d'expulsion

La ministre des Affaires étrangères indienne avait enfoncé le clou en menaçant : "Si cela n'est pas fait tout de suite, nous n'accorderons plus de visa à aucun responsable d'Amazon. Nous retirerons aussi les visas déjà accordés".


Alors pour éviter toute crise diplomatique, Amazon a annoncé ce jeudi leur retrait de la vente. "Nous avons retiré ces produits du site à la suite de la demande indienne", a déclaré une porte-parole.


Le site web canadien s'est engagé en 2013 dans le marché très concurrentiel de l'e-commerce indien et a régulièrement progressé depuis, promettant d'investir cinq milliards de dollars sur six ans.

En vidéo

LES COULISSES D'AMAZON 13H TF1 WASSON

Plus d'articles

Sur le même sujet