Andorre se met en grève pour la première fois depuis... 1933 !

International

RARISSIME- La principauté d'Andorre est agitée ces jeudi et vendredi par une grève des employés du service public, inédite depuis plus de 80 ans. En cause : une réforme de la fonction publique sur le point d’être présentée au parlement.

C'est la première grève en Andorre depuis 1933. Des salariés du service public de la principauté sont en grève ces jeudi 15 et vendredi 16 mars 2018 contre une réforme de la fonction publique. Objectif : obtenir le retrait des mesures sur le point d'être présentées au parlement. Les grévistes estiment que cette loi va réduire les droits des fonctionnaires. Il lui reprochent aussi d'avoir été préparée sans consensus malgré plusieurs réunions de négociations.  

Lire aussi

Selon le gouvernement, 29% des fonctionnaires de ce petit Etat de 85.000 habitants étaient en grève jeudi. Près de 500 personnes ont battu le pavé, selon des chiffres rapportés par le quotidien régional L'Indépendant. Des manifestations ont notamment eu lieu aux frontières où des douaniers ont procédé à des grève de zèle. C'est-à-dire qu'ils ont accompli leurs tâches le plus strictement possible, en contrôlant par exemple l'intégralité des véhicules traversant la frontière, contrairement à leur habituelle magnanimité. Dans le même temps, selon les syndicats, d'autres grévistes ont procédé à des interruptions de trafic par intermittence à la frontière entre l'Espagne et Andorre.

Les fonctionnaires ne feront pas une heure de plus- Antoni Marti, chef du gouvernement

La police et le monde pénitentiaire ont aussi participé au mouvement. "Il a été démontré que nous sommes tous contre la loi", a affirmé la représentante du syndicat policier CFPA, déplorant que du personnel ne se soit pas joint à la protestation par "peur de venir" alors qu"il y a eu, selon lui, des "menaces" et des  "pressions".

Pour le gouvernement, la réforme de la fonction publique est une nécessité. Le chef du gouvernement, Antoni Martí a insisté sur le fait qu'elle ne diminue pas les droits et que "les fonctionnaires ne feront pas une heure de plus". Il a assuré que cette loi permettra une plus grande flexibilité du travail et que "49 millions d'euros" seront alloués "au cours des 25 prochaines années à l'amélioration des compléments de salaire". Antoni Martí, tout en insistant sur le fait que la réforme "honore les fonctionnaires" prévient cependant qu'il y a "des demandes" des syndicats qui ne pourront "pas être acceptés", comme les 35 heures de travail par semaine.

En vidéo

Zoom sur Andorre : une histoire qui remonte au Moyen Age

Pour rappel, les co-princes d'Andorre sont le président de la République française et l'évêque d'Urgell en Catalogne. La principauté est surtout connue pour l'absence de taxes rendant les cigarettes et les alcools notamment bien meilleur marché. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter