Un conducteur filmé sur le siège passager pendant que sa Tesla conduit seule

Un conducteur filmé sur le siège passager pendant que sa Tesla conduit seule

International
DirectLCI
DANGER – Un homme de 39 ans a été condamné par la justice britannique pour avoir laissé sa voiture Tesla circuler en pilotage automatique sur l’autoroute pendant qu’il se reposait sur le siège passager.

Avoir un véhicule autonome peut permettre de lever le pied pour laisser sa voiture rouler. Bhavesh Patel a pris la conduite autonome un peu trop au pied de la lettre. En mai 2017, ce Britannique a été filmé sur une autoroute bondée au volant de sa Tesla Model S. Ou plutôt à côté du volant.


Désireux de se reposer un peu, l’individu a positionné sa voiture électrique en mode pilotage automatique et a soudainement décidé de prendre place sur le siège passager pour se détendre. Mains derrière la tête, pieds en l'air, il a ainsi été aperçu seul dans son véhicule circulant à près de 70 km/h. De quoi surprendre les automobilistes circulant à proximité dont l’un d’eux a eu l’idée de filmer.

Bhavesh Patel a fini par être interpellé pour conduite dangereuse, rapporte BBC News, après que la vidéo a été publiée sur les réseaux sociaux et est remontée jusqu’à la police. Devant le tribunal, l’homme de 39 ans s’est dit "malchanceux d’avoir été pris", bien qu’ayant admis avoir fait quelque chose "d’idiot". Il a été interdit de circulation sur les autoroutes britanniques pour 18 mois et devra s’acquitter de 100 heures de travaux d’intérêt général. "Il a non seulement mis en danger sa propre vie, mais la vie d’autres personnes innocentes qui circulaient sur l’autoroute ce jour-là", a déclaré un représentant de la police du Hertfordshire. "Ce qu’il a fait était irresponsable et aurait pu se terminer de manière tragique." Pour rappel, la Tesla Model S n'est pas un véhicule totalement autonome, mais doté d'une assistance à la conduite qui nécessite que le conducteur soit toujours apte à reprendre le contrôle de sa voiture..

Bien que dotés d’un système dit de pilotage automatique, les véhicules Tesla ne sont pas encore prêts à se passer d'un conducteur. La firme d’Elon Musk a enregistré de nombreux accidents, parfois mortels, et ne cesse de rappeler que le pilotage autonome est un soutien pour un conducteur qui doit rester attentif et les mains sur le volant, pas un système de conduite indépendant. Fin mars, une Tesla Model X avec l’AutoPilot activé a violemment percuté une glissière de sécurité près de Mountain View (Californie). Le conducteur est décédé des suites de l’accident.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter