Après l'avoir insulté, Rodrigo Duterte rencontre finalement Barack Obama

Après l'avoir insulté, Rodrigo Duterte rencontre finalement Barack Obama
International

SANS RANCUNE - Les présidents philippin Rodrigo Duterte et Barack Obama se sont serré la main et ont brièvement discuté, mercredi soir lors d'un dîner de gala, deux jours après les insultes proférées par l'homme fort de Manille à l'encontre du locataire de la Maison-Blanche.

Il est possible d'insulter l'un des hommes les plus puissants de la planète et lui serrer la main quelques jours plus tard. Le président philippin Rodrigo Duterte en a fait l'expérience, mercredi soir, lors d'un dîner de gala en vue du sommet de l'Asie de l'Est à Ventiane (Laos), où il a brièvement rencontré Barack Obama qu'il avait couvert de nom d'oiseau deux jours plus tôt. Les deux hommes se sont serrés la main et on discuté quelques minutes de manière informelle.

"Ils se sont rencontrés dans une salle d'attente, et ils ont été les derniers à quitter la pièce. Je ne sais pas dire combien de temps ils se sont vus", a déclaré peu après le ministre des Affaires étrangères philippin Perfecto Yasay. L'information a été confirmée par la Maison-Blanche qui, dans communiqué succinct, a indiqué que le président américain "s'était entretenu rapidement avec le président Duterte avant le dîner de gala de l'Asean (Association des Nations d'Asie du Sud-Est), dans la salle d'attente des chefs d'Etat." Selon les services de Barack Obama, "ils ont échangé des plaisanteries".

Lire aussi

    "Fils de p..., je vais te porter malheur"

    Un signe d'apaisement après les tensions nées ces derniers jours entre l'homme fort de Manille et le locataire de la Maison-Blanche. Ce dernier avait annulé un rendez-vous prévu avec Rodrigo Duterte mardi en marge du sommet de l'Asean après avoir été copieusement insulté la veille par le président philippin, coutumier des obscénités.

    Evoquant les remarques que risquait de lui faire son homologue américain sur les droits de l'Homme, notamment à propos des méthodes utilisées dans sa lutte contre le trafic de drogue, Rodrigo Duterte avait qualifié lundi à la télévision philippine le président américain de "fils de p...".

    "Il faut être respectueux. Il ne faut pas se contenter de balancer des questions et des communiqués. Fils de pute, je vais te porter malheur dans ce forum", avait déclaré Duterte quand la presse l'avait interrogé à propos d'Obama. "Nous nous vautrerons dans la boue comme des cochons si tu me fais ça", avait-il ajouté. Rodrigo Duterte avait toutefois exprimé mercredi des regrets quant à ses propos orduriers.

    Lire aussi

      "Il faut qu'il apprenne", avait tenté de plaidé l'ambassadeur des Philippines au Laos, Marciano Paynor, à propos du chef de l'État philippin, qui a prêté serment en juillet dernier après avoir été pendant des années maire de la grande ville de Davao dans le sud du pays. La hache de guerre semble désormais entérrée. 

      En vidéo

      OBAMA DUTERTE BIS

      Sur le même sujet

      Lire et commenter

      Alertes

      Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent