Après la libération de Raqqa, civils et familles de jihadistes sont parfois installés dans les mêmes camps

Raqqa a été libérée il y a deux semaines mais la ville, en majorité détruite et truffée de mines, est inhabitable. Les civils survivants qui n'ont pas fui ont été installés dans des camps où ils côtoient parfois les familles des jihadistes qui attendent d'être éventuellement extradées dans leur pays d'origine.

Ce reportage est issu du journal télévisé de 20h du 31 octobre 2017 présenté par Gilles Bouleau sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20h du 31/10/2017 des sujets sur l’actualité, des reportages en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 20h

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter