Après la réélection d’Ali Bongo, le Gabon plonge dans le chaos

Des carcasses de voitures calcinées, des bâtiments incendiés, des rues entières plongées dans la fumée des lacrymogènes. Libreville, la capitale du Gabon vit au rythme des violences qui ont éclaté mercredi soir. En cause : la réélection controversée d’Ali Bongo.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 20h

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter