Après leur embrouille sur Twitter, Donald Trump tend la main à la Chine

Après leur embrouille sur Twitter, Donald Trump tend la main à la Chine

DIPLOMATIE - Donald Trump a envoyé au président chinois Xi Jinping une lettre dans laquelle il souhaite une "relation constructive" entre les Etats-Unis et la Chine. Les relations entre les deux pays se sont tendues depuis l’élection du milliardaire américain.

Il a préféré jouer la carte de l’apaisement. Donald Trump a envoyé au président chinois Xi Jinping une lettre dans laquelle il souhaite une "relation constructive" entre les Etats-Unis et la Chine. Ce courrier remercie "le président Xi pour sa lettre de félicitations envoyée à l'occasion de l'investiture du président Trump et souhaite au peuple chinois une heureuse Fête des Lanternes et une prospère Année du Coq", selon un porte-parole du président américain.

Dans son message, "le président Trump a indiqué qu'il se réjouit de travailler avec le président Xi pour développer une relation constructive qui bénéficie aussi bien aux Etats-Unis qu'à la Chine", a également déclaré le porte-parole.

Toute l'info sur

La présidence Donald Trump

La Chine récupère des quantités considérables de richesses et de profits grâce à des échanges commerciaux totalement à sens unique mais elle ne nous aidera pas avec la Corée du Nord. Sympa !- Donald Trump sur Twitter, quelques jours avant sa prise de fonction

Depuis la victoire du milliardaire américain à la présidentielle, les relations entre les deux puissances se sont tendues. Dès le départ, Donald Trump a sérieusement irrité Pékin en acceptant un appel téléphonique de félicitations de la présidente de Taïwan Tsai Ing-wen. Au nom du "principe d'une seule Chine", Pékin refuse, en effet, que ses partenaires entretiennent des relations diplomatiques avec l'île, qu'il considère comme une province rebelle. Mais Donald Trump a déclaré en décembre qu'il ne se sentait pas nécessairement tenu par ce principe d'"une seule Chine".

Début janvier, Donald Trump, qui n’était alors pas encore entré en fonction, s’en était pris à la Chine sur Twitter. L’homme d’affaires avait alors écrit sur le réseau social : "La Chine récupère des quantités considérables de richesses et de profits grâce à des échanges commerciaux totalement à sens unique mais elle ne nous aidera pas avec la Corée du Nord. Sympa !". "La diplomatie n’est pas un jeu d’enfant et encore moins une opération commerciale", avait répondu Pékin en mettant en garde Donald Trump contre l’usage intempestif de Twitter. 

Lire aussi

En vidéo

La Suisse invite Donald Trump, et c'est drôle

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Covid-19 : 12 cas d'infection par le variant Omicron désormais détectés en France

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Omicron : que sait-on de ce variant qui inquiète la planète ?

VIDÉO - Allemagne : les restrictions drastiques imposées aux non-vaccinés divisent

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.