Après sa parade militaire géante, la Corée du Nord rate un tir de missile

DirectLCI
INTERNATIONAL – La Corée du Nord a raté son essai de missile dimanche au lendemain de la gigantesque parade militaire organisée par le régime. Un revers pour Pyongyang, qui tentait de faire démonstration de force après une semaine de tensions avec les Etats-Unis.

Moins de vingt-quatre heures après son impressionnante démonstration de force, la Corée du Nord a essuyé un échec lors d’un essai de missile dimanche. Un revers pour Pyongyang, à l’heure où les tensions  avec Washington sont exacerbées. La veille, le régime nord-coréen avait organisé un défilé militaire géant pour le 105e anniversaire de la naissance du fondateur de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), Kim Il-Sung. Un défilé musclé et une réponse indirecte au président américain Donald Trump qui a promis de "traiter le problème" nord-coréen. Au cours de la parade militaire, une soixantaine de missiles ont notamment été exhibés. 


Depuis une semaine, la Corée du Nord et les Etats-Unis multiplient les déclarations hostiles. Pyongyang a accéléré ses programmes balistiques et nucléaires pourtant interdits par la communauté internationale. Depuis 2016, le régime nord-coréen a réalisé deux essais nucléaires et des dizaines de tirs de missiles. Les observateurs craignaient que Kim Jong-Un s'appuie sur l'anniversaire de samedi pour réaliser un sixième essai nucléaire. Jeudi, Donald Trump a envoyé dans la région le porte-avions Carl Vinson et son groupe aéronaval. Le lendemain, la Corée du Nord s’est alors dit prête à riposter "par le nucléaire" à "toute attaque nucléaire".

En vidéo

Pour Hubert Védrine, la situation en Corée du Nord pourrait pousser les grandes puissances à "se mettre d'accord"

"Le missile a presque immédiatement explosé"

Washington a confirmé ce dimanche l’essai du missile. Il "a presque immédiatement explosé", a précisé Dave Benham, porte-parole du Pentagone sans en livrer la nature. Le secrétaire américain à la Défense, James Mattis, a simplement indiqué que Donald Trump et son équipe de conseillers militaires étaient "au courant" de ce tir, mais n'avaient "pas plus de commentaires à faire". Selon le Pentagone et les Sud-Coréens, ce tir raté a été effectué depuis le site de Sinpo, sur la côte est.


C'est dans cette zone que se trouvait l'année dernière le sous-marin nord-coréen qui a tiré le missile balistique qui a parcouru 500 km en direction du Japon. Kim Jong-Un avait alors qualifié ce tir du "plus grand succès" du régime dans le but de placer le territoire américain à portée des missiles nord-coréens. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter