Après son arrestation, la police a offert un burger à Dylann Roof, le tueur de Charleston

Après son arrestation, la police a offert un burger à Dylann Roof, le tueur de Charleston

International
DirectLCI
ETATS-UNIS – Dylann Roof, principal suspect dans la fusillade qui a coûté la vie à neuf noirs la semaine dernière en Caroline du Sud, s'est vu offrir par la police un hamburger après son arrestation.

Ce n'est pas parce que l'on risque la peine de mort qu'il faut se laisser mourir de faim. C'est ce qu'a dû se dire Dylann Roof, l'auteur présumé de la tuerie de Charleston la semaine dernière, après son arrestation. Le jeune homme de 21 ans, principal suspect de cette fusillade qui a coûté la vie à neuf noirs, avait été arrêté quelques heures plus tard à 400 kilomètres au nord du drame. Une interpellation "dans le calme", selon les policiers, qui décrivent un jeune "silencieux, qui ne pose pas de problèmes".

Aurait-il été traité de la même manière s'il avait été noir ?

Alors quand Roof s'est plaint d'avoir très faim, les agents qui le surveillaient ont accédé à sa demande. Il faut dire que, selon ses dires, il n'avait mangé depuis le massacre qu'un paquet de chips et une bouteille d'eau. Plutôt que de le mettre au pain sec et à l'eau, les forces de l'ordre ont opté pour un Burger King. Le jeune homme a donc pu apaiser son estomac grâce un bon hamburger ainsi que l'inévitable soda qui l'accompagne. Tout ceci aux frais de la police, qui a réglé la note, rapporte le Charlotte Observer .

La nouvelle ne manque pas de susciter la colère de nombreux observateurs. Car si Dylann Roof semble avoir bénéficié d'un traitement de faveur de la part des forces de l'ordre, beaucoup de suspects ne sont pas autant chouchoutés. La principale différence, estiment les internautes ? Leur couleur de peau.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter