Après Taïwan, le typhon Meranti s'abat sur la Chine

DirectLCI
CATASTROPHE NATURELLE - Le sud-est de la Chine fait face, ce jeudi, à l'une des plus violentes tempêtes depuis au moins 67 ans. Le super-typhon Meranti, qui a déjà frappé le sud-est de Taïwan, a déjà fait beaucoup de dégâts dans la métropole de Xiamen.

Des vents soufflant jusqu'à 170 km/h, accompagnés de pluies torrentielles. Après avoir traversé Taïwan, le typhon Meranti a frappé, jeudi 15 septembre, le sud-est de la Chine. La tempête est déjà responsable de coupures de courant massives et d'inombrables bris de fenêtres dans la métropole de Xiamen, selon les médias d'Etat.

Ce super-typhon a touché le continent dans la nuit vers 3h05 locales (21h05 la veille à Paris), dans un district de la métropole portuaire de Xiamen, avant de poursuivre sa route vers le nord, a précisé l'agence officielle Chine nouvelle. Les autorités chinoises ont appelé dès mercredi la population des régions concernées à rester chez elle. Les autorités chinoises avaient appelé dès mercredi la population des régions concernées à se calfeutrer. 

Aucune victime recensée à ce stade

Au petit matin, des images de désolation étaient retransmises par les médias nationaux : rues inondées, arbres arrachés et tombés sur la chaussée, fenêtres aux verres brisés et panneaux de circulation soufflés par les violentes bourrasques. A ce stade, aucune victime n'a encore officiellement été décomptée. 

La circulation ferroviaire est fortement perturbée dans l'ensemble de la région, avec 19 TGV suspendus dans le Fujian. Les autorités de Nanchang, dans la province voisine du Jiangxi, ont, elles, annoncé l'annulation de 144 trains au total. Les bateaux devaient rester au port en raison des fortes vagues attendues. Selon les estimation de Chine nouvelle, c'est la plus forte tempête jamais vécue dans la province du Fujian depuis au moins 67 ans. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter