Arabie Saoudite : craignant pour leur vie, deux jeunes sœurs réfugiées à Hong-Kong depuis six mois

Arabie Saoudite : craignant pour leur vie, deux jeunes sœurs réfugiées à Hong-Kong depuis six mois
International
DirectLCI
FUITE - Deux sœurs saoudiennes sont en ce moment réfugiées à Hong-Kong. Elles ont été interceptées alors qu'elles tentaient de rejoindre l'Australie, pour fuir une famille violente en Arabie Saoudite. Elles demandent l'asile et craignent de devoir retourner dans leur pays.

Elles préparent cette fuite depuis deux ans. Rawan et Reem (ce sont des pseudos), deux sœurs saoudiennes respectivement âgées de 18 et 20 ans, ont quitté leur pays en septembre dernier. Elles viennent d'être interceptées à l'aéroport de Hong-Kong, d'où elles tentaient de prendre un avion pour l'Australie. Dans une communication récente, leur avocat Michael Vidler précise qu'elles essayaient d'échapper à des violences de la part des hommes de leur famille, sous la forme de coups et d'humiliations. 


Ayant renoncé à l'Islam, elles risquent la peine de mort ou une peine de prison pour apostasie et blasphème, au cas où elles seraient forcées de retourner en Arabie Saoudite. Ce qui pourrait se produire sous peu, car la diplomatie de Hong-Kong a décidé de tolérer leur présence jusqu'au 28 février seulement. C'est la raison pour laquelle ces sœurs ont décidé de médiatiser leur situation, en créant notamment un compte Twitter sur lequel elles s'expriment sans toutefois montrer leur visage. 

Une enquête ouverte

Les deux jeunes femmes viennent de passer six mois à se cacher à Hong-Kong, où elles ont déménagé treize fois au total, indique leur avocat. Ensemble, elles ont décidé de s'enfuir alors qu'elles étaient en vacances avec leur famille au Sri Lanka. Leurs passeports, placés dans le sac de leurs parents, étaient alors plus faciles d'accès et elles ont pu quitter la ville de Colombo sans être accompagnées par une autorité masculine. C'est ensuite, alors qu'elles prévoyaient de rejoindre l'Australie, que des hommes inconnus ont tenté de leur faire prendre un avion pour l'Arabie Saoudite. Le consul d'Arabie Saoudite à Hong-Kong n'a pas fait de commentaire. 


Selon leur avocat, leurs passeports sont désormais révoqués. La police de Hong-Kong a par ailleurs indiqué à l'AFP que l'affaire faisait l'objet d'une enquête : elle a reçu un signalement pour disparition de personnes ainsi qu'un autre signalement concernant "deux femmes expatriées". Rawan et Reem espèrent désormais l'asile dans un pays tiers où elles pourront "être des jeunes femmes normales dan sun pays qui respecte les droits des femmes". 

Une histoire qui en rappelle une autre

L'heure histoire n'est pas sans rappeler celle d'une autre jeune femme saoudienne, Rahaf Mohammed, 18 ans, réfugiée en janvier dernier dans une chambre d'hôtel en Thaïlande. Elle aussi tentait de rejoindre l'Australie pour fuir des violences masculines : elle a finalement trouvé refuge au Canada.


LCI a sollicité une interview avec ces deux sœurs. Notre demande est restée sans réponse pour l'instant. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter