Arabie Saoudite : la femme arrêtée après s'être baladée en minijupe a été libérée sans inculpation

DirectLCI
DOSSIER CLÔT - La jeune mannequin qui a été filmée en train de déambuler dans un site historique du royaume saoudien, sans voile, en minijupe, et le nombril à l'air a été libérée sans être inculpée. Postées ce week-end sur son compte Snapchat puis reprises depuis sur d'autres réseaux sociaux, les images avaient indigné les autorités. Mais la jeune femme avait reçu de nombreux soutiens.

Son "accoutrement" avait été jugé indigne par le royaume saoudien. Une jeune mannequin qui avait été filmée vêtue d'une minijupe, sans voile et le ventre découvert, dans un fort historique à Ushaiqer, un village situé à 200 km au nord-ouest de la capitale Ryad, a été libérée sans être inculpée.


La police l'a relâchée mardi soir et le dossier a été clôturé par le procureur, a indiqué le ministère de l'Information dans un communiqué.


Mardi, la police avait indiqué qu'elle interrogeait cette femme, apparue dans une série de vidéos postées au départ sur le Snapchat, puis reprises sur d'autres réseaux sociaux. Selon le ministère, la femme a reconnu avoir marché dans ces sites vêtue d'une jupe et non voilée, mais a affirmé que les images avaient été postées sur internet sans son consentement.

Un blasphème dans ce pays ultra-conservateur

En Arabie saoudite, les femmes sont tenues de sortir en public vêtues d'une abaya noire, l'habit traditionnel qui les recouvre de la tête aux pieds. Elles n'ont pas le droit de conduire et ont besoin de l'accord d'un tuteur masculin pour travailler, faire des études ou voyager à l'étranger. La vidéo a suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux, certains internautes appelant à poursuivre la jeune femme en justice pour entorse aux règlements dans le royaume. Beaucoup d'autres, à l'étranger, avaient pris fait et cause pour la jeune femme. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter