Attaque à la bombe à l'Institut de criminologie belge : 5 personnes arrêtées

Attaque à la bombe à l'Institut de criminologie belge : 5 personnes arrêtées

EXPLOSION – L’institut national de criminologie et de criminalistique belge, chargé d’analyser les scènes de crimes, a pris feu après avoir été la cible d’une attaque à la bombe cette nuit.

Un bruit d'explosion suivi d'un important incendie. L’institut national de criminologie et criminalistique belge a été la cible d’une attaque à la bombe dans la nuit de dimanche à lundi, vers 3h du matin, à Neder-Over-Heembeek, au nord de Bruxelles. Un véhicule bélier a enfoncé les trois lignes de grillage de sécurité pour pénétrer à l’intérieur du site. Un ou plusieurs suspects ont ensuite fait exploser une bombe près des laboratoires, qui ont pris feu. Cinq personnes ont été arrêtées ce lundi à la mi-journée dans le cadre de l'enquête. 

Des riverains ont alerté le média belge RTL.be pour leur faire part de bruits d’explosion dans la nuit, et ont constaté une épaisse colonne de fumée qui se dégageait du site. Les pompiers, rapidement arrivés sur place, ont pu éteindre l’incendie. L’attaque n’a fait aucun blessé mais les dégâts sont importants. Le parquet de Bruxelles a ouvert une enquête.

La piste terroriste n'a pas été évoquée

Cinq personnes ont été interpellées, a annoncé le parquet à la mi-journée ce lundi. Elles appartiennent à "l'environnement immédiat de l'Institut" et "sont actuellement entendues pour déterminer si elles ont eu un rôle et quel était celui-ci", a expliqué cette porte-parole, Ine Van Wymersch, lors d'une conférence de presse. Aucune piste n’a été évoquée pour l’heure.  Le porte-parole du parquet a confirmé toutefois que l'explosion était "d'origine criminelle". 

L’institut national de criminologie et criminalistique (INCC), qui dépend des autorités judiciaires belges, est chargé d’identifier et d’analyser les traces de suspects et le modus operandi sur les scènes de crimes, afin de retrouver les criminels. "Il va de soi que plusieurs individus auraient intérêt à faire disparaître des éléments à charge de leurs dossiers judiciaires. L'enquête est en cours et plusieurs pistes sont envisagées", a indiqué le parquet.

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    REVIVEZ - Anne Sila remporte "The Voice All Stars"

    Présidentielle 2022 - "Il n'y a pas de Jupiter" : pour son premier meeting, Anne Hidalgo s'en prend à Emmanuel Macron

    "The Voice All Stars" : qui a le plus de chances de remporter la finale ?

    "The Voice" : en larmes, Jenifer annonce qu'on ne la reverra "probablement" plus dans l'émission

    EN DIRECT - Covid-19 : le seuil d'alerte de 50 cas pour 100.000 de nouveau franchi en France

    Lire et commenter
    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

    Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.